RMC Sport

Zlatan : « Le seul danger, c’est nous-mêmes »

Rien n'arrête Zlatan.

Rien n'arrête Zlatan. - -

Encore auteur, dimanche soir, d’un match plein face à Lyon (4-0) et de deux nouveaux buts qui le propulsent en tête du classement des buteurs de L1 (avec 11 réalisations), Zlatan Ibrahimovic impressionne. Mais l’intéressé vise toujours plus haut.

Zlatan, la Ligue 1 n'est-elle finalement pas trop facile pour le PSG ?

La Ligue 1 n'est pas facile. On joue bien et quand nous jouons bien, nous nous rendons les matches plus faciles. Nous essayons de jouer le mieux possible mais cela ne signifie pas que le match a été facile pour nous. Nous travaillons dur, et essayons de faire de notre mieux tous les jours.

Pourquoi Paris semble si fort cette saison ?

Je pense qu'après un peu plus d’an, vous apprenez à connaître l'équipe. Et plus l’équipe joue ensemble, plus le niveau général du collectif augmente. Les choses se passent plus facilement et cette année est bien meilleure que l'année dernière. Je pense que nous sommes plus forts. Mais en même temps, cette année, nous sommes champions en titre, donc tout le monde veut être prendre notre place. Nous avons donc plus de pression sur les épaules car notre objectif est de conserver notre titre.

Que vous manque-t-il encore pour combler le fossé qui vous sépare des tops teams européennes ?

Paris a beaucoup de qualités et la seule différence est que nous n'avons pas, c’est l'expérience pour gagner des trophées. Nous n’en avons remporté que 2 en un an alors que les autres clubs ont un meilleur palmarès. Mais nous nous entraînons dur chaque jour et chaque match est un nouveau match. Nous essayons d'acquérir de l'expérience match après match. Tout le monde est professionnel. L’équipe travaille dur pour essayer de devenir une meilleure équipe.

Qu'est-ce qui pourrait enrayer la machine parisienne ?

Le seul danger, c’est nous-mêmes. Parce que si nous jouons bien et que nous parvenons à mettre notre jeu en place, ça devient très difficile de nous battre. Aucun adversaire ne nous fait peur. Si nous restons concentrés sur notre jeu, tout se passera bien.

Comment expliquez-vous votre incroyable réussite face au but ?

Je pense que c'est un travail collectif. Tout le monde fait un travail fantastique. Sans mes coéquipiers, je ne suis pas capable de faire ce que je fais. Nous nous aidons les uns les autres, et chacun travaille pour son coéquipier.

Quelle est la différence entre le PSG et les grandes équipes avec lesquelles vous avez évolué par le passé ?

Je joue dans une bonne équipe, mais Barcelone était d’un autre niveau. Il y avait aussi plus d’expérience au sein du collectif parce que les joueurs avaient gagné beaucoup de trophées. Milan était également fantastique, tout comme la Juventus. Mais maintenant, j'espère que nous allons gagner d’autres titres comme l’ont fait toutes ces autres équipes avant nous.

Un dernier mot sur votre relation technique avec Cavani...

Nous nous aidons les uns les autres et si je ne marque pas, Cavani peut le faire. C’est une bonne chose parce que l'année dernière, je marquais, puis je marquais, puis je marquais encore. Maintenant, il y a aussi Cavani. Si nous l’utilisons bien, ce sera parfait pour l’équipe.

LB et NJ