RMC Sport

Auxerre: Polomat et Barreto lourdement sanctionnés après leur bagarre

AJ Auxerre

AJ Auxerre - AFP

Michaël Barreto et Pierre-Yves Polomat, qui en sont venus aux mains en fin de match contre Quevilly, ont été sanctionnés par la LFP ce jeudi, quelques jours après avoir été mis à pied à titre conservatoire par l'AJ Auxerre.

Mis à pied à titre conservatoire, prochainement convoqués pour un entretien préalable à de possibles sanctions et désormais suspendus par la LFP. Michaël Barreto et Pierre-Yves Polomat, qui se sont battus en plein match de Ligue 2 le 16 mars dernier à Quevilly (4-1), ont respectivement écopé ce jeudi de cinq et six matchs de suspension. Barreto ne pourra donc pas rejouer avant le 27 avril prochain et un déplacement à Châteauroux. Polomat, lui, pourrait théoriquement retrouver les terrains le 4 mai avec la réception de l'AC Ajaccio.

Une possible rupture de leur contrat de travail

Mais il est aussi possible que les deux joueurs ne reportent plus le maillot de l'AJA, actuel 11e de Ligue 2. En début de semaine, Francis Graille, le président du club bourguignon, confiait à RMC que les faits étaient "suffisamment graves et la faute suffisamment lourde pour envisager jusqu’à la rupture du contrat de travail de façon définitive". "Ils ont bafoué l'image et surtout les valeurs du club en quelques secondes", expliquait Graille, qui s'entretiendra avec Barreto et Polomat, prêté par Saint-Etienne, le 27 mars.

Alors que leur équipe était menée par Quevilly, qui l'avait finalement emporté 4-1, le milieu de terrain et le défenseur de l'AJA avaient trouvé le moyen de se battre en plein match, à la 81e minute de jeu. Séparés par un adversaire, puis par un membre du staff auxerrois, ils avaient ensuite été expulsés par l'arbitre de la rencontre Mehdi Mokhtari. Avant d'être mis à pied à titre conservatoire avec suspension de leur contrat de travail par leurs dirigeants.

VIDEO - Deschamps avertit ceux qui voudraient jouer individualistes

RR