RMC Sport

Banide : « Monaco n’est pas prêt »

-

- - -

Avant de débuter sa saison de L2 lundi au stade Louis II face à Boulogne (20h30), l’entraîneur monégasque réclame du temps. Pas encore au complet, son groupe est selon lui encore en rodage.

Laurent Banide, comment situez-vous votre équipe à quelques heures de la reprise lundi face à Boulogne ?

Elle est encore en rodage. Mais elle n’est pas la seule. En L1 ou L2, les premiers matches sont toujours des matches de rodage. Il nous faudra un peu de temps avant qu’on tourne à plein régime. On fait beaucoup d’efforts. On travaille bien. On doit monter d’un cran au niveau de la qualité et de l’intensité.

Que manque-t-il à votre équipe ?

Un ou deux joueurs en plus et des automatismes, donc du travail. Beaucoup de joueurs ont du talent. C’est bien, mais il faut le mettre à la disposition de l’équipe. On doit développer notre collectif. Pour cela, les joueurs doivent bien se comprendre et donc travailler ensemble régulièrement. Soyons patients.

Monaco ne peut pas se permettre de rester en L2 une année de plus…

Monaco est un prétendant à la montée. On n’est pas encore prêt. On a un effectif de très bonne qualité avec beaucoup de jeunes. Il nous manque un ou deux joueurs, comme Ludovic Giuly par exemple, pour pouvoir apporter de l’expérience à cette jeunesse qui a besoin d’être un peu cadrée.

« Il y a de bonnes chances que Giuly reste à l’AS Monaco »

Giuly s’entraîne actuellement à la Turbie. Va-t-il signer avec l’ASM ?

Je suis très favorable à sa venue. C’est un joueur qui a écrit les plus belles pages de l’AS Monaco (de 1997 à 2004, ndlr). Il fait l’unanimité dans le vestiaire. Il est admiré et respecté. C’est important pour un groupe jeune. Ce serait une belle chose qu’il termine sa carrière avec nous. Il y a de bonnes chances qu’il reste à l’AS Monaco. Il peut être demandé par d’autres clubs. Mais côté affectif, il est proche de Monaco. J’espère que le dénouement sera assez rapide.

Quid de Benjamin Moukandjo qui suscite l’intérêt de l’OGC Nice ?

Si des jeunes veulent partir, ils doivent obtenir l’autorisation du club. Pour l’instant, ils ne l’ont pas donc ils travaillent. On a intérêt à garder Moukandjo. On ne va pas s’en séparer pour faire plaisir à l’OGC Nice. J’ai besoin d’un effectif avec des joueurs de qualité. J’en ai un, je veux le garder ! Si ça crée un peu de « froideur » pendant quelques temps, ce n’est pas grave. Tout le monde s’en remettra.

En L2, l’ASM part un peu dans l’inconnu, non ?

C’est un championnat difficile. Ce sera très dur. Il y a beaucoup de combats. Les équipes sont rôdées et il y a eu peu de changements de joueurs. Elles sont donc déjà en place par rapport à notre club qui est dans une situation bancale. Ça se voit dans le jeu. L’important à mes yeux, c’est le contenu plus que le résultat.