RMC Sport

Ligue 2: Le Havre creuse l'écart en tête, Saint-Étienne se relance enfin

Grâce à un but contre son camp et à une contre-performance de Bordeaux, Le Havre, victorieux 1-0 contre Sochaux, consolide sa première place au classement de Ligue 2.

Le Havre a conforté ce mardi sa place de leader de la Ligue 2 en dominant 1-0 le FC Sochaux, dans le choc au sommet de la 18e journée qui a vu l'affiche de prétendants Caen-Bordeaux s'achever sur un nul 2-2. Dans le bas du classement, l'AS Saint-Étienne s'est donné un peu d'air avec une victoire logique 1-0 contre Laval.

Bordeaux tenait les trois points

Contre les Lionceaux, les Havrais ont prolongé leur série impressionnante de 15 matches sans défaite (ils n'ont plus perdu depuis un déplacement à Valenciennes pour le compte de la 2e journée début août). Mais ce succès a été obtenu de haute lutte: les hommes de Luka Elsner poussant l'infortuné Skelly Alvero à marquer contre son camp à un quart d'heure de la fin (76e). Avec 39 points, le club doyen du foot français compte désormais sept unités d'avance sur son dauphin, Bordeaux.

Les Girondins menaient 2-0 à la pause contre le Stade Malherbe de Caen grâce à un doublé de Josh Maja (4e, 25e). Le meilleur buteur du championnat signe au passage ses 9e et 10e réalisations de la saison. Mais la réduction du score par Alex Mendy (52e) puis l'exclusion de Clément Michelin ont relancé le match. En infériorité numérique dans la dernière demi-heure de jeu, les Bordelais ont été logiquement rejoints sur un corner conclu en finesse par Ali Abdi (82e). Ce nul ne fait pas davantage les affaires de Caen, qui reste scotché dans le milieu du tableau (8e, 25 pts).

Les Verts se rapprochent de Nîmes

Autre candidat à la montée, Metz, vainqueur à Nîmes 4-1, a encore affiché ses ambitions. Les Lorrains, qui occupent désormais la 4e place (28 pts), ont pu s'appuyer notamment sur Lenny Joseph, auteur d'un doublé.

En ce qui concerne l'ASSE, lanterne rouge du classement, le court succès signé Mathieu Cafaro (58e) n'est que le quatrième depuis le début de la saison. Cela lui permet néanmoins de revenir à une petite longueur de Nîmes, 19e. Laurent Batlles aura surtout remarqué que son équipe est la seule à avoir gagné mardi soir parmi les dix derniers.

JA avec AFP