RMC Sport

Atalanta: le président Percassi pense avoir une "carte à jouer" contre le PSG

Antonio Percassi, président de l'Atalanta, estimait avant le tirage au sort des quarts de finale de la Ligue des champions que son club allait avoir une "carte à jouer" face au PSG. Les deux clubs s'affronteront le 12 août, à Lisbonne.

"C'est quelque chose d'historique pour Bergame". Antonio Percassi, président de l'Atalanta, n'a pas caché sa joie à l'idée d'affronter le Paris Saint-Germain, le 12 août pour les quarts de finale de la Ligue des champions en match unique à Lisbonne (en direct sur RMC Sport 1). "Nous jouerons avec détermination et on essaiera de défendre nos chances. Ce sera de toutes façons un match mémorable", a-t-il notamment réagi au micro de la chaîne Sky Italia.

Loin de sous-estimer le champion de France, qu'il considère comme une "équipe très forte", Antonio Percassi a néanmoins admis qu'il espérait ce tirage au sort s'il fallait tirer un gros lot. "On avait discuté avec Gasperini (l'entraîneur, ndlr). On espérait éviter les plus grosses équipes mais il a aussi dit que si c'était le PSG qui sortait, on aurait une carte à jouer".

>> Abonnez-vous aux offres exclusives RMC Sport pour regarder la Ligue des champions

"Faire sourire un peuple qui a énormément souffert"

"On va essayer de faire bonne figure. De toutes façons, notre premier objectif, c'était de rester en Serie A. Tout le reste, c'est phénoménal. On va essayer aussi de faire sourire un peuple qui a énormément souffert", a poursuivi le dirigeant de 67 ans, ne manquant pas de rappeler que la région lombarde a été violemment frappée par la pandémie de Covid-19

"On va jouer contre un adversaire très, très fort et pour nous c'est comme aller à l'école. Pour l'Atalanta, c'est une fierté d'être parmi les huit derniers. Pour la ville aussi, c'est un motif de fierté", a-t-il conclu.

JA avec AFP