RMC Sport

Barça-AC Milan : le Camp Nou rêve d’une « remontada »

Lionel Messi face à Philippe Mexès

Lionel Messi face à Philippe Mexès - -

Le Barça accueille l'AC Milan ce mardi (20h45), en 8e de finale retour de la Ligue des champions. Après avoir perdu 2-0 à l’aller, les partenaires de Lionel Messi espèrent renverser la situation. Avec l’appui de tout le peuple catalan.

Quatre-vingt-dix mille cartons, trois couleurs et un message. Le Camp Nou prépare un accueil majestueux à son Barça pour la réception de l’AC Milan, ce mardi en 8e de finale retour de la Ligue des champions (20h45). L’enceinte blaugrana va se draper d’un gigantesque tifo bleu, rouge et jaune portant l’inscription « Som un equip ! » (Nous sommes une équipe) en lettres majuscules. Une mosaïque à la gloire du club et de la Catalogne, symbole de l’enthousiasme qui entoure cette rencontre dans la région. De la Plaça de Catalunya jusqu’au bord de mer, tout Barcelone s’apprête à vibrer, persuadé que son équipe a les moyens d’inverser le destin après la défaite à l'aller (2-0).

Une « remontada » à laquelle croient également les leaders de Liga. « Si nous jouons à notre niveau, nous aurons beaucoup de chances de passer, argue le latéral Daniel Alves. Nous avons des joueurs spectaculaires. On a envie de se faire plaisir. Les grands défis sont faits pour les grandes équipes. Voyons si nous sommes vraiment une équipe respectée dans le monde entier ou si nous ne sommes pas capables d'atteindre ce niveau. » Face à une formation qui reste sur 10 matchs sans défaite, toutes compétitions confondues (7 victoires, 3 nuls), les stars catalanes devront se montrer inspirées pour percer la forteresse du Milan.

Une mission qu'ils aborderont sans leur entraîneur Tito Vilanova, qui soigne toujours son cancer à New York, mais certainement avec Xavi, longtemps incertain en raison d’une blessure aux ischio-jambiers. « On doit commencer le match en trombe, en cherchant à marquer rapidement, souffle le métronome du Barça. Il faut attaquer, oser plus que jamais, jouer sur les côtés, profiter des corners, provoquer des fautes. Nous tenterons d’ouvrir plus le jeu pour que nous ne soyons pas dépendants uniquement de Messi. »

Piqué : « Attaquer jusqu’à la fin »

Auteur de son 40e but en championnat, ce week-end face à La Corogne (2-0), l’attaquant argentin martyrise les filets depuis le début de la saison. Dans le sillage de son quadruple Ballon d’Or, l’ensemble du FCB rêve d’un feu d’artifice face aux partenaires de M’Baye Niang, annoncé titulaire en l’absence de Mario Balotelli, non qualifié. « Nous revenons dans notre stade avec deux buts de retard, nous devons surmonter cette situation et attaquer jusqu’à la fin », résume le défenseur Gerard Piqué.

Un scenario renversant qui permettrait aux Catalans d’atténuer la frustration liée aux deux récentes défaites contre le Real Madrid (en Coupe du Roi et en Liga). Et de chasser les doutes escortant leurs dernières sorties. « Dire que le Barça est en crise, c’est être trop alarmiste, assure Vicente Del Bosque, le sélectionneur de la Roja. Je vois des joueurs motivés, optimistes et avec une capacité de réaction. Ils sont capables de surmonter l’obstacle du Milan. » Pour y parvenir, les partenaires d’Andrès Iniesta peuvent s’appuyer sur l’exemple du 25 novembre 1959. Ce soir-là, après avoir gagné 2-0 en Lombardie, les Catalans de László Kubala, auteur d’un doublé, l’avaient emporté 5-1 face à l’AC Milan, au même stade de la compétition…

Barça-AC Milan, à suivre en direct sur rmcsport.fr !