RMC Sport

Benitez : « Nous devons être fiers »

Malgré l'élimination de son équipe en Ligue des Champions, le technicien des Reds s'est dit fier de ses joueurs.

Malgré l'élimination de son équipe en Ligue des Champions, le technicien des Reds s'est dit fier de ses joueurs. - -

Le technicien espagnol de Liverpool, Rafael Benitez, a tenu à rendre hommage à ses joueurs, qu’il a trouvé courageux face à Chelsea.

« Nous devons être fiers, car nos joueurs ont fait un travail fantastique. Nous étions mieux qu'eux au début du match, nous avons été bons au milieu de terrain. Nous avons poussé, poussé et nous étions très près. Quand vous jouez contre une équipe comme Chelsea, vous faites des erreurs, vous les payez. Nous sommes très déçus mais perdre de cette manière... Nous devons être très fiers. Nous avons vu que nous pouvons marquer 4 buts ici, et nous pouvons le faire dans n'importe quel autre stade.»

Guus Hiddink n’a pas caché que son cœur, lui, avait battu des records de battement lors de la rencontre. « Là mon coeur est à près de 100, mais au moment du match il était à 160 ou 180. Nous avons perdu de trop nombreux duels, mentalement nous n'étions pas présents. Ce que nous savions en revanche, c'est que nous sommes capables de réagir, nous savions que nous pouvions marquer, ce que nous avons fait en deuxième mi-temps. Beaucoup de joueurs ont fait des erreurs, c'est pour cela qu'il y a eu autant de buts. C'était une vague entre être dans le match et ne plus y être, être up and down ».

En Allemagne, Franck Ribéry a retrouvé le sourire qu’il avait perdu lors du match aller perdu 4-0 en Catalogne. L’international français a inscrit mardi soir le seul but de sa formation, finalement tenue en échec par le Barça (1-1). « C'est dommage qu'on n'ait pas réussi à marquer ce premier but plus tôt, surtout sur la belle occasion de Luca Toni de la tête dès la 5e minute. On n'a pas eu peur, on a poussé, on a joué au ballon, c'est dommage qu'on n'ait pas pu faire cela lors du match aller. Maintenant, la Ligue des champions c'est fini, pensons à la Bundesliga qui est importante pour le club et les supporteurs. »

Dans le camp d’en face, forcément, c’est l’enthousiasme qui l’a emporté, notamment chez le président blaugrana Joan Laporta : « C'est une grande joie d'être en demi-finales après avoir éliminé une grande équipe comme le Bayern Munich. Je ne peux que féliciter l'entraîneur (Josep Guardiola) et les joueurs qui ont fait tant d'efforts pour se qualifier. Désormais, c'est une demi-finale contre Chelsea qui nous attend, une demi-finale qui fait envie, et j'espère que nous aurons encore le soutien de nos supporteurs et que l'équipe jouera comme elle joue en ce moment ».

La rédaction avec AFP