RMC Sport

Bruges-PSG: "C’est le PSG qu’on ne veut pas voir", tance Anelka

L’ancien joueur du Paris Saint-Germain, Nicolas Anelka, n’a pas été tendre avec les coéquipiers de Neymar et Kylian Mbappé, tenus en échec par une surprenante équipe de Bruges (1-1) mercredi, en Ligue des champions.

Mauricio Pochettino n’a pas trop accablé ses joueurs, après le match nul (1-1) contre le Club Bruges, mercredi soir en Ligue des champions. Une rencontre pourtant entachée de manques dans tous les domaines et de comportements surprenants, mais le technicien parisien ne semblait pas s’en émouvoir, publiquement en tout cas. Nicolas Anelka, lui, ne s’est pas gêné pour égratigner la prestation des Parisiens, très insuffisante selon le consultant de RMC Sport.

>> Abonnez-vous aux offres RMC Sport pour regarder le meilleur de la Ligue des champions

Anelka: "On n'a rien vu offensivement"

"C’est le PSG qu’on ne veut pas voir. Rien. Rien n’a été, à part les quinze premières minutes. Mais à part ça, il n’y a pas eu d’intensité, pas de replis défensifs, pas de courses… On n'a rien vu offensivement, ça va être compliqué. Si ça joue comme ça, ça ne sera pas possible (de se qualifier)", a-t-il estimé. Un constat limpide et sévère, mais juste. Pour la première sortie du trio Messi-Mbappé-Neymar, rien n’a tourné rond.

Malgré une force de frappe très largement supérieure à celle du Club Bruges sur le papier, le PSG n’a pas été capable de s’élever à la hauteur du talent de ses joueurs au plan collectif, butant constamment sur un adversaire parfaitement organisé, et censé être le plus faible du groupe A. Forcément inquiétant à deux semaines de recevoir Manchester City, qui a corrigé Leipzig (6-3) dans l’un des matches les plus spectaculaires de l’année.

QM