RMC Sport

Bruges-PSG: Pochettino "content de l'effort défensif des attaquants"

Malgré la prestation peu convaincante de son trio offensif lors du nul concédé par le PSG à Bruges (1-1) mercredi en Ligue des champions, Mauricio Pochettino n'a pas voulu accabler Lionel Messi, Neymar et Kylian Mbappé. Il s'est même montré satisfait de leur rendement défensif.

Rien ne s’est passé comme prévu. Malgré la présence de Lionel Messi, Neymar et Kylian Mbappé au coup d’envoi, le PSG a débuté sa campagne de Ligue des champions par un nul ce mercredi sur la pelouse de Bruges (1-1). S’il faut évidemment lui laisser un peu de temps pour travailler les automatismes et trouver des repères, le trio offensif a déçu en Belgique. Avec des combinaisons souvent approximatives, assez peu de différences et un manque d’efficacité. Pas de quoi inquiéter Mauricio Pochettino. En conférence de presse d’après-match, le technicien argentin n’a pas voulu accabler ses attaquants.

>> Abonnez-vous aux offres RMC Sport pour regarder le meilleur de la Ligue des champions

"Ils ont besoin de compétition"

Il a même défendu leur rendement défensif. "On sait qu’on doit s’améliorer. (…) Ce n’est pas le problème pour moi. Je suis content de l’effort défensif des attaquants. On doit être plus costaud dans d’autres secteurs de jeu. Ils ont besoin de compétition, de se connaître, de se comprendre, de jouer ensemble pour réussir tous les trois mais ce n’était pas le problème ce soir", a-t-il déclaré, préférant insister sur ce qui a manqué de manière globale à son équipe.

"On n’a pas été suffisamment solides dans un match de Ligue des champions. On n’est pas contents du résultat et de la performance, on sait qu’on doit faire mieux. On a un groupe de joueurs magnifiques, il faut maintenant trouver une organisation défensive et offensive. On a besoin de temps", a-t-il ajouté.

Alignés ensemble pour la première fois cette saison, Messi, Neymar et Mbappé ne se sont pas beaucoup trouvés et aucun de ces trois-là n'a marqué. Ils n'ont pas non plus semblé très impliqués défensivement. Et il faudra évidemment montrer bien plus dans deux semaines face à Manchester City, le 28 septembre, au Parc des Princes (sur RMC Sport). Car dans l'autre rencontre du groupe, malgré un triplé de Christopher Nkunku, les Skyblues ont fait tomber le RB Leipzig (6-3) et pris la tête du groupe A.

RR avec LT