RMC Sport

Chelsea-Galatasaray : Drogba, le retour du roi

-

- - Crédits photo : nom de l'auteur / SOURCE

Didier Drogba revient à Stamford Bridge ce mardi (20h45) pour un 8e de finale retour de Ligue des champions contre le club où il a passé huit saisons (1-1 à l’aller). Et où l’attaquant de Galatasaray reste gravé dans les mémoires.

Il faut écouter ses anciens coéquipiers. S’imbiber de leurs impressions et comprendre. Saisir via leurs paroles la puissance de la citation du poète espagnol Federico Garcia Lorca : « Rien n’est plus vivant qu’un souvenir ». Evoquer le retour de Didier Drogba à Chelsea avec Galatasaray, ce mardi soir en 8e de finale retour de la Ligue des champions (1-1 à l’aller), revient à se plonger dans les réminiscences rayonnantes de la mémoire récente des Blues. Cultiver des souvenirs tout sauf oubliés, même près de deux ans après le départ de l’Ivoirien, et leur redonner vie au gré d’un destin qui offre aux protagonistes une soirée chargée d’émotion. « C'est l'un des joueurs les plus importants de l'histoire du club », confirme José Mourinho, l'homme qui a imposé et fait venir l'ancien Marseillais à Londres où il le coachera un peu plus de trois ans (2004-2007).

Didier à Chelsea, ses huit saisons, ses 341 matches et 157 buts, sa relation quasi filiale avec son entraîneur portugais, ses trois titres de champion d’une Premier League dont il termina deux fois meilleur buteur, ses quatre Coupes d’Angleterre, sa Ligue des champions au bout d’une campagne de rêve (six buts en huit matches, dont un en finale) comme crépuscule idéal… Tout ce que l’attaquant ivoirien a laissé, aussi. Héritage inoubliable pour les fans comme pour les autres joueurs.

Hazard : « A Chelsea, c'est une légende »

« Avec tout ce qu’il a gagné là-bas, tous les buts qu’il a marqués, c’est difficile de trouver un semblable, estime son compatriote Salomon Kalou (Lille), qui l’a côtoyé cinq saisons sous le maillot des Blues. Il a marqué huit années de Chelsea de sa classe, sa présence et ses buts décisifs dans les finales. Pour les fans du club, c’est une légende. Ce n’est pas pour rien que certains l'ont nommé joueur du siècle. J’espère et je suis sûr qu’il aura l’ovation qu’il mérite. » Autre ancien du club, Frank Leboeuf va dans le même sens : « Je le considère comme le plus grand attaquant de l’histoire du club ».

Hommage encore plus appuyé chez Frank Lampard, légende du club pour lequel il dispute sa treizième saison consécutive. Qui n’hésite pas à comparer Drogba aux deux plus grands noms actuels de la planète ballon rond. « C’est le meilleur joueur avec lequel j’ai joué grâce à ce qu’il réalisait dans les très grands matches, a confié le milieu de terrain au London Evening Standard. Cristiano Ronaldo et Lionel Messi sont probablement les meilleurs contre qui j’ai joué mais Didier est à côté d’eux, sans aucun doute. » Autre preuve de son empreinte marquée au fer Blues, l’Ivoirien provoque même la dithyrambe des joueurs qui n’ont jamais évolué à ses côtés à Stamford Bridge.

Mourinho : « Il doit revenir un jour »

« C’est bien pour nous de jouer contre des gars expérimentés comme lui et de savoir ce qu’ils ont fait pour le club, juge Eden Hazard, la nouvelle star du club. A Chelsea, c’est une légende et ça le restera. J’étais heureux quand je le voyais à la télé et je suis heureux de jouer contre lui. » Le culte de la saga Drogba pourrait même voir s’écrire un nouvel épisode. Entre le retour de Mourinho aux commandes, la relation entre les deux et les difficultés à marquer des attaquants des Blues, la presse anglaise a ravivé les rumeurs.

Si les deux parties ont nié tout contact, beaucoup relaient l’hypothèse d’un retour du roi à Londres, où habite toujours sa famille, avec un statut d’entraîneur des attaquants et de joueur d’appoint chargé de dépanner en cas de besoin. « Dans le registre dans lequel joue Mourinho, c’est difficile de remplacer Didier, analyse Salomon Kalou. Je suis sûr qu’il va revenir à Chelsea. » Et le technicien portugais d'ouvrir la porte : « Ce n'est pas le bon moment pour en parler mais ça doit arriver un jour. Comme joueur, entraîneur ou ambassadeur, je ne sais pas. Dans un, quatre, cinq ou dix ans, je ne sais pas. Mais quand un homme représente autant pour un club, et quand un club veut dire autant pour un homme, il doit revenir un jour. » Federico Garcia Lorca avait visé juste. Rien de plus vivant qu’un souvenir.

Les plus beaux buts et gestes techniques de Drogba à Chelsea :

Tous les buts (ou presque) de Didier Drogba à Chelsea :

A lire aussi :

>> Pourquoi Mourinho pense toujours à Drogba

>> Ligue des champions : Chelsea s'en sort bien

>> En vidéo : les cinq meilleurs moments de mourinho en Ligue des champions

Le titre de l'encadré ici

|||

Drogba : « Très difficile pour moi… »

Attendu par les supporters de Chelsea, le retour de Didier Drogba à Stamford Bridge pour faire face à l’équipe avec laquelle il a brillé huit saisons durant (2004-2012) aura forcément une saveur spéciale pour le principal intéressé. « Je suis très heureux d’être de retour ici, de revoir des têtes familières, a confié l’attaquant ivoirien en conférence de presse. C’est très difficile pour moi de jouer contre Chelsea mais j’appartiens à Galatasaray maintenant et je dois être professionnel. Bien sûr qu’il y aura des émotions, comme au match aller quand j’ai revu mes anciens coéquipiers et les supporters de Chelsea. C’était déjà spécial. » Et si jamais le garçon venait à marquer ? « Attendons de voir si ça arrivera, indique-t-il. Avec tout le respect que j’ai pour ce club, pour ses supporteurs, pour ses joueurs, je ne célèbrerai peut être pas un but. Mais je serai content, si on gagne. »

Le titre de l'encadré ici

|||Un avis que ne partage pas tout à fait Rick Glanvill, historien officiel des Blues : « Aussi fort soit l'amour que nous portons à Didier, nous voulons qu'il reste muet mardi soir. Nous voulons qu'il soit ému, touché, en connexion avec les supporters de Chelsea qui l'aiment tant. Mais on veut qu'il soit mauvais sur la pelouse. » Sans renier pour autant le bonheur de le retrouver. « Sa contribution à l'histoire récente de Chelsea est irremplaçable, lance Glanvill. Il a marqué le penalty le plus important de l'histoire du club en 2012 à Munich (finale de la Ligue des champions, ndlr). Mais ce moment n'aurait jamais été le même sans son échec de 2008 à Moscou et le traumatisme de 2009 face à Barcelone quand il avait crié après l'arbitre (à chaque fois en C1, ndlr). C'est impossible de parler de Drogba seulement sous l'angle du brillant buteur. Vous devez le considérer à la hauteur de l'homme, du diplomate, de l'être humain émotif qu'il a été. L’accueil des supporters va être magnifique. Les fans de Chelsea vont chanter très fort… Il aura droit à une standing ovation. »

Alexandre Herbinet avec Jérôme Sillon à Londres et Jean Bommel à Lille