RMC Sport

Chelsea-Galatasaray : les Blues évitent le piège

-

- - Crédits photo : nom de l'auteur / SOURCE

Accroché à Istanbul au match aller (1-1), Chelsea a franchi sans encombre les 8es de finale de la Ligue des champions avec une victoire sereine contre Galatasaray (2-0). De retour à Stamford Bridge, Didier Drogba a eu droit à un bel hommage.

Et si Chelsea réussissait la passe de trois ? Le chemin est encore long, mais après avoir remporté la Ligue des champions 2012, puis la Ligue Europa la saison dernière, le club londonien est en course pour un troisième titre européen consécutif. En bonne position après le match nul décroché au match aller à Istanbul il y a deux semaines (1-1), les Blues ont assuré sereinement leur place en quarts de finale de la Ligue des champions ce mardi, avec une victoire sans trembler face à Galatasaray (2-0).

Dans un Stamford Bridge plein et qui attendait autant la qualification de son équipe que le retour de Didier Drogba, les hommes de José Mourinho ont rapidement montré qu’ils étaient présents au rendez-vous. Servi à la limite du hors-jeu par Oscar, Samuel Eto’o a ajusté Fernando Muslera (1-0, 3e) et mis les siens sur la voie d’un succès parachevé par Gary Cahill, d’une frappe en force suite à un corner (2-0, 42e). La 11e victoire de Chelsea lors de ses 13 derniers matchs à domicile en C1.

Une bise et un hommage pour Drogba

Battu par Aston Villa (1-0) ce week-end en Premier League, les leaders du championnat anglais ont donc parfaitement rectifié le tir face à une équipe turque bien inoffensive loin de sa bouillante Türk Telekom Arena et qui n’a toujours pas gagné sur le sol anglais dans son histoire (3 nuls, 6 défaites).

Esseulé en pointe, Didier Drogba n’a pas réussi à faire de miracles face à son ancien club (2004-2012). Les seules émotions de l’Ivoirien dans ce match resteront sa bise à José Mourinho avant le coup d’envoi et l’hommage que lui a rendu le public londonien, qui a aussitôt entraîné la réponse des fans stambouliotes, qui ont déployé une banderole pour chambrer leurs hôtes (« On a Drogba, pas vous »). Avec leur ticket pour les quarts de finale en poche, les Londoniens ont de quoi se consoler

A lire aussi :

>> Revivez Chelsea-Galatasaray

>> Revivez Real Madrid-Schalke 04

>> Le tableau de la Ligue des champions

Le titre de l'encadré ici

|||

Le Real et Ronaldo terminent le travail

Même privé de Karim Benzema, blessé à une cuisse, et sans quelques-uns de ses cadres laissés sur le banc (Marcelo, Pepe, Di Maria), le Real Madrid était trop fort pour Schalke 04. Après leur promenade du match aller à Gelsenkirchen (6-1), les Merengue ont de nouveau  fait plier le club de la Rühr à Bernabeu (3-1). Si cette fois la démonstration offensive a été un peu moins impressionnante, les Madrilènes ont prolongé leur record en marquant au cours de leur 33e match consécutif en C1. Cristiano Ronaldo, qui a inscrit ses 12e et 13e buts en sept rencontres de Ligue des champions cette saison (21e, 74e), et Alvaro Morata (75e) ont donné un peu de vie à un match dont le suspense était quasi-inexistant. Dans une telle forme, le Real peut espérer déposer sa 10e C1 dans son armoire à trophées.

Alexandre Alain