RMC Sport

Chelsea: "Je suis dix-huit fois meilleur", Van Basten enfonce Timo Werner

Marco Van Basten et Ruud Gullit, deux légendes de la sélection néerlandaise, n'ont pas épargné l'attaquant allemand Timo Werner après son dernier match en sélection avec l'Allemagne. L'attaquant a rapidement perdu sa place en attaque au profit du Belge Romelu Lukaku, à Chelsea.

A peine arrivé en Angleterre, Romelu Lukaku fait déjà de l’ombre à Timo Werner. L’attaquant belge n’a eu besoin que de quelques matches pour prouver qu’il était tout ce qu’il manquait aux Blues pour prétendre à un nouveau titre en Ligue des champions. Quant à l’avant-centre allemand, auquel on reproche un trop faible rendement en attaque depuis qu’il a posé ses valises à Londres, il ne semble pas avoir le réalisme ni l’apport de Lukaku dans le jeu des Blues. Titulaire lors du premier match de la saison contre Crystal Palace, il a d’ailleurs rapidement cédé sa place à Lukaku dans le onze pour les trois rencontres suivantes.

Van Basten: "Il n'est pas assez bon pour le haut niveau"

Critiqué pour son manque de précision et de conviction face au but, l’international allemand a encore vendangé l’immanquable contre l’Islande (4-0), avec sa sélection, inscrivant néanmoins un but tardif. Le match a été commenté aux Pays-Bas par le journaliste Sierd de Vos, qui était assis au côté de Marco Van Basten, la légende de l’Ajax (1981-87) et de l’AC Milan (1987-95). Les deux hommes ont convenu pendant la rencontre que l’ancien attaquant néerlandais (24 buts en 58 sélections) était, selon le journaliste, "dix-huit fois meilleur" que Werner. "Minimum. Je l’ai même trouvé modeste", a plaisanté Van Basten après coup dans le talk-show consacré au football Rondo de Ziggo, sur la chaîne Ziggo Sport.

"Je peux le confirmer, a très sérieusement déclaré Ruud Gullit (66 sélections, vainqueur de l'Euro en 88 avec Van Basten), autre légende de la sélection batave, au cours de l'émission télévisée. C'est presque touchant à voir. Vous voyez qu'il n'a pas confiance en lui. Mais en tant qu'entraîneur, vous voyez qu'il est toujours au bon endroit. S'il met la balle au fond une seule fois…" "Il n’est tout simplement pas assez bon pour le haut niveau”, a ajouté Van Basten, assénant le coup de grâce.

QM