RMC Sport

Chelsea-Rennes: la colère froide de Stéphan concernant l'arbitrage

Julien Stéphan peine à cacher sa frustration, voire sa colère froide ce mercredi, après le cauchemar vécu par Rennes à Chelsea (3-0) en Ligue des champions. Le technicien breton estime que son club a été "arbitré comme un petit".

La nouveauté rend-elle plus fragile d'un point de vue arbitral? Pas une question de philosophie mais bien l'interrogation qui trotte dans la tête des joueurs de Rennes ce mercredi, après la défaite sur le terrain de Chelsea (3-0) en Ligue des champions. Julien Stéphan affichait de l'amertume, estimant son équipe desservie.

"Le match s'arrête à 2-0"

"Je ne vais pas tomber dans la théorie du complot mais on est très frustrés. On a le sentiment d'avoir très bien démarrer. Il y a déjà une action litigieuse avant le penalty, dans la surface de Chelsea... après sur le premier penalty, rien à dire, on doit être capables de se contrôler. Mais derrière on est bien dans le match. Le match s'arrête à 2-0, résume Julien Stéphan sur RMC Sport. Se retrouver à 10 dans ces conditions, c'est très compliqué. Je suis fier de mes joueurs, ils ont été admirables aujourd'hui", regrette l'entraîneur, à propos notamment de l'expulsion de Dalbert pour sa main sur le deuxième penalty concédé. "L'homme du match, c'est l'arbitre", a même estimé le président Nicolas Holveck.

>>> abonnez-vous à RMC Sport pour ne rien rater de la Ligue des champions

"On peut considérer qu'on a été arbitrés comme un petit, poursuit Julien Stéphan. On n'existe pas en Ligue des champions... l'arbitre a pris ses décisions en son âme et conscience. J'ai besoin de revoir des images mais il semblerait quand même qu'on n'ait pas été avantagés sur ce match." La qualification s'éloigne pour les Bretons, avec un point pris en trois journées. 

A.Bo