RMC Sport

Ligue des champions: plombé par deux penalties, Rennes coule face à Chelsea

Dans une rencontre où les décisions arbitrales ont largement fait débat, le Stade Rennais s’est lourdement incliné ce mercredi sur la pelouse de Chelsea (3-0) en phase de groupes de la Ligue des champions. Dalbert a été exclu en première période après avoir concédé deux penalties transformés par Timo Werner.

S’il choisit la Bretagne comme destination pour ses prochaines vacances, Felix Zwayer doit s’attendre à ne pas forcément être le bienvenu. Cet arbitre allemand de 39 ans, qui officie au plus niveau international depuis 2012, a été au cœur des débats lors de la large victoire de Chelsea face au Stade Rennais (3-0), ce mercredi, à Stamford Bridge, en phase de groupes de la Ligue des champions. Avec un seul point pris en trois matchs, les Bretons restent à la dernière place de la poule E dominée par leur adversaire du soir (7 points), qui devance le FC Séville (7 points) et les Russes de Krasnodar (1 point). Ils en voudront au moins un peu à Felix Zwayer. Et à Dalbert.

Volontaires et intéressants balle au pied en première période, ils ont été plombés par deux penalties concédés par leur latéral gauche brésilien. Le premier a été accordé aux Blues après seulement neuf minutes de jeu quand Dalbert a légèrement accroché Timo Werner. L’international allemand s’est chargé de le transformer, Alfred Gomis ayant effleuré le ballon du bout des doigts mais pas suffisamment pour détourner sa tentative (10e).

C’est pourtant Rennes qui aurait pu obtenir le premier penalty de la rencontre. Mais s’ils ont réclamé une main de Kurt Zouma, l’arbitre n’a rien voulu savoir et n’a pas été consulter le VAR. Frustrés par l’attitude de l’arbitre et dans la foulée menés 1-0, les visiteurs ont continué de poser des soucis aux Blues dans le jeu, sans toutefois parvenir à inquiéter leur ancien gardien Edouard Mendy.

Lineker ne comprend pas l'arbitre

Sauf sur un coup franc excentré de Benjamin Bourigeaud que Damien Da Silva a bien failli couper au second poteau (33e). Les Blues, eux, ont bénéficié d’un nouveau penalty lorsque Dalbert a contré de la jambe puis du bras un tir de Tammy Abraham dans sa surface. Une décision d’autant plus cruelle pour les Rennais que Dalbert a écopé d’un second jaune après celui récolté sur le premier penalty, synonyme d’exclusion.

Une double peine et même une triple peine puisque Werner a fait le break avec sang-froid (41e). Comme relevé par Opta, Dalbert est devenu le quatrième joueur à concéder deux penalties dans un même match de Ligue des champions lors des quinze dernières saisons. Et le deuxième en 2020 après Mouctar Diabaky avec Valence contre l'Atalanta, le 10 mars dernier.

"C'est une décision incroyable de l'arbitre après avoir vérifié le moniteur. Absurde", s’est emporté sur Twitter Gary Lineker, l'ancien attaquant de l'équipe d'Angleterre. "Les Rennais prennent deux penalties évitables. Sur le premier, Dalbert est un petit peu en retard et naïf sur sa faute sur Werner. Sur le deuxième, Dalbert défend les mains en l’air, ça permet l’accident et à Chelsea de mener 2-0. J’ai du mal par contre avec la double peine. Ce qui est terrible, c’est qu’en revoyant les images, on voit que l’arbitre est bien placé. Il fait signe qu’il n’y a rien, mais c’est l’arbitrage vidéo qui lui signale. Il y aura toujours des discussions sur ces histoires de mains", a analysé de son côté d’Eric Di Meco, qui commentait le match sur RMC Sport.

Giroud est entré en seconde période

Renverser Chelsea dans ces conditions est alors devenu très, très compliqué pour Rennes. Stéphan a bien tenté de réorganiser son équipe en lançant Adrien Truffert au retour des vestiaires à la place de James Léa-Siliki. Mais la mission est devenue carrément impossible avec le troisième but de Chelsea signé Tammy Abraham à la réception d’un centre de Reece James (50e). Clément Grenier, Romain Del Castillo et Jérémy Doku sont alors entrés en même temps pour tenter de sauver l’honneur breton. Côté Chelsea, Frank Lampard a décidé de donner du temps de jeu à Olivier Giroud et de faire souffler certains cadres à trois jours d’accueillir Sheffield en Premier League. Mendy, lui, est resté jusqu'au bout sur le terrain et a empêché Grenier de relancer un peu le suspense (84e).

Avec six points de retard sur le duo Chelsea-Séville, Rennes sait que la qualification pour les huitièmes s'éloigne et aura sûrement pour objectif d'accrocher la troisième place de son groupe afin d'être reversé en Ligue Europa. En attendant, il faudra vite digérer ce revers pour préparer le déplacement au PSG samedi en Ligue 1 (21h).

>> La Ligue des champions est à suivre sur RMC Sport, cliquez ici pour vous abonner à nos offres

RR