RMC Sport

Coupet : « Heureusement qu’il y a eu un grand Mandanda »

Grégory Coupet

Grégory Coupet - -

Pour Grégory Coupet, l’OM ne pouvait pas lutter avec Arsenal ce mardi. L’ancien gardien des Bleus estime que la victoire londonienne (2-0) aurait même pu être plus large si Steve Mandanda n’avait pas sorti le grand jeu.

Grégory Coupet ne se montre pas trop sévère avec l’OM, battu par Arsenal ce mardi (2-0) et qui subit donc sa cinquième défaite consécutive dans cette Ligue des champions. Pour le membre de la Dream Team RMC Sport, les Marseillais n’avaient tout simplement pas les armes : « Ça ne partait pas trop mal puisque Gignac a filé au but sur le coup d’envoi, mais le contre d’Arsenal est allé au bout avec le but de Wilshere. Et heureusement qu’en première mi-temps, on a eu un grand Mandanda, sinon l’addition aurait pu être beaucoup plus sévère.

Ce mardi soir, Elie Baup avait pas mal fait tourner son effectif. On espérait que la jeunesse amène un regain de motivation. Finalement, ça a fait que Marseille est resté bien en place mais sans grande ambition. Quand Thauvin est entré, il a mis Szczesny à contribution de fort belle manière. Il est percutant, très adroit, mais il n’a pas résolu tous les problèmes marseillais. Imbula, on sent qu’il de la qualité technique, mais pour mener les débats comme le fait Valbuena, c’est beaucoup plus difficile. »

« Je vois bien Dortmund passer »

Bon dernier du groupe F, l’OM va laisser Arsenal, Dortmund et Naples s’expliquer pour la qualification en huitièmes de finale. Pour Grégory Coupet, les Allemands, qui se déplacent au Vélodrome dans deux semaines, devraient poursuivre leur route dans cette compétition. « Je vois bien Dortmund passer. Je pense que leur équipe est beaucoup plus complète et plus puissante que celle de Naples, souligne-t-il. Les Napolitains ont plus de mal en ce moment, notamment pour marquer. Je pense que le collectif de Dortmund, plus l’expérience de sa finale de l’année dernière, va apporter une confiance supplémentaire. Et puis Marseille n’est pas au rendez-vous dans cette Ligue des champions. »

A lire aussi :

>> Arsenal-OM : Marseille toujours fanny

>> Arsenal-OM : Les notes des Marseillais

>> Riolo : « Les fariboles marseillaises… »

La rédaction