RMC Sport

Coupet : « Le PSG devra faire preuve de plus de rigueur »

-

- - -

Vainqueur de l’Olympiakos (4-1) malgré une première période difficile, Paris a assuré l’essentiel pour son entrée en Ligue des champions. Mais Grégory Coupet, membre de la Dream Team, pense qu’il faudra montrer bien plus par la suite.

Une première période très difficile et conclue avec bonheur par un 1-1. Une seconde bien plus maîtrisée, durant laquelle trois coups de pied arrêtés permettent de s’envoler pour signer la victoire. Le large succès du PSG sur la pelouse de l’Olympiakos (4-1), ce mardi soir, a vu le club de la capitale épouser la trajectoire d’un double visage. Un constat qui gâche le bilan de la soirée selon Grégory Coupet.

« Les Parisiens se sont fait peur, juge le membre de la Dream Team RMC Sport. Ils ont mis du temps à rentrer dans cette rencontre. Les joueurs de l’Olympiakos étaient bien en place, très agressifs. On pouvait s’y attendre, bien sûr, mais le PSG s’était peut-être un trop gargarisé de sa belle victoire à Bordeaux (2-0, vendredi). Paris était parti pour jouer sur le même rythme, un peu tranquille, et face aux Grecs, ça a été plus compliqué. Le résultat final ne reflète pas vraiment le match mais la seconde période a été de bien meilleure facture. Paris a cinq corners, je crois, et marque trois fois sur ces corners. Ce sont des phases de jeu très importantes à négocier, surtout en Ligue des champions. Dans le jeu, Paris a été un peu nonchalant en première période avec un Lucas blessé dès les premières minutes et qui a essayé de tenir sa place tant bien que mal jusqu’à sa sortie. Il n’y avait pas beaucoup de mouvements. Mais c’était un peu mieux en seconde période et je pense que l’entrée en jeu de Lavezzi (à la place de Lucas, ndlr) a fait beaucoup de bien. »

« On ne peut pas dire que le PSG est l'un des favoris de la Ligue des champions »

S’il est encore un peu trop tôt pour tirer des plans sur la comète, la prestation parisienne du soir pousse l’ancien gardien international à ne pas faire du PSG l’un des épouvantails de cette nouvelle édition de la C1, comme beaucoup l’ont espéré ces derniers jours. « Avec le match de ce soir, on ne peut pas dire que le PSG est l’un des favoris de cette Ligue des champions, analyse Coupet. Dans cette compétition, ce sont souvent les détails qui font la différence. Les Grecs ont touché le poteau et la barre transversale. Paris aurait pu se mettre en grande difficulté. Au bout du compte, ils arrivent à revenir puis à prendre l’avantage sur des coups de pied arrêtés. Mais pour la suite, le PSG devra faire preuve de beaucoup plus de rigueur dans le jeu. »

Ancien partenaire privilégié des défenseurs depuis sa ligne de but, Coupet a apprécié les premiers pas du Brésilien Marquinhos sous les couleurs du PSG : « C’est un joueur très propre. Il a fait du très simple pour sa première. Les rênes de la relance étaient confiées à Thiago Silva, le capitaine, le chef. Marquinhos était très attentif à le regarder pour l’alignement. Il a encore besoin d’automatismes. Par rapport à Alex, on a senti qu’il manquait un peu d’expérience mais c’était très propre défensivement. Il a pris un petit pont sur le but de Weiss mais à 19 ans, il a démontré de belles qualités. »

A lire aussi :

>> Olympiakos-PSG : Paris au double visage

>> Riolo : "Une victoire boursouflée"

>> Olympiakos-PSG : les notes des Parisiens

>> Objectif Qualif : RMC vous offre vos places pour France-Finlande !

Grégory Coupet