RMC Sport

Cris : «Je suis le plus critiqué»

-

- - -

Avant un match décisif de Ligue des champions contre l’Ajax Amsterdam, mardi à Gerland (20h45), le capitaine de l’OL répond aux critiques et assure que son équipe répondra présent face aux Néerlandais.

Cris, dans quel état d’esprit abordez-vous ce match décisif contre l’Ajax Amsterdam ?

On pense aux huitièmes de finale car on a la chance de pouvoir encore les disputer. On va tout donner pour chercher cette deuxième place. Après, on verra. Mais ce qui est sûr, c’est que notre esprit est focalisé sur les deux prochains matches.

L’OL peut-il y croire alors que vos derniers résultats ne sont pas bons ?

Il reste deux matches à disputer (Lyon se déplacera à Zagreb lors de la dernière journée, ndlr). On a encore nos chances et notre destin entre les mains. Si on prend six points, on sera qualifié. Il est important de jouer à fond ces deux rencontres.

Mais l’OL connaît de gros soucis défensifs ces derniers temps…

Quand on perd, on vise toujours la défense. Contre Rennes (défaite 2-1, vendredi), on a commis des erreurs de replacement. On est là pour les corriger et pour progresser. Le grand problème, c’est que le coach (Rémi Garde) n’a pas pu travailler pendant 15 jours avec tous ses joueurs à cause de la trêve internationale. Ce n’était pas évident. Il faut assumer. On n’a pas fait un bon match contre Rennes. On a la chance de pouvoir rebondir et de montrer qu’on sera prêt contre l’Ajax.

A titre personnel, comment vivez-vous les critiques sur vos dernières performances ?

Normalement. Déjà, je ne joue pas tout seul. On est onze. Je ne suis pas le seul joueur à être critiqué. Toute l’équipe l’est. Et c’est toute l’équipe qui perd. Je ne sais pas ce qui se passe avec moi quand Lyon perd. Je suis le plus critiqué… Mais j’ai déjà vécu ça ici et au Brésil. Si j’avais tout le temps pensé à ça, j’aurais arrêté ma carrière à 20 ans. Donc je n’écoute pas trop. Ça me sert parfois de source de motivation.