RMC Sport

Di Meco : « Laurent Blanc ne joue pas sa crédibilité »

-

- - Crédits photo : nom de l'auteur / SOURCE

Membre de la Dream Team RMC Sport, Eric Di Meco considère que l’entraîneur parisien a tout à gagner de son duel à distance avec José Mourinho lors du quart de finale de la Ligue des champions entre le PSG et Chelsea.

Le quart de finale de la Ligue des champions entre le PSG et Chelsea, dont le match aller est programmé mercredi (20h45), va permettre de situer le niveau européen du club parisien mais aussi de son entraîneur, Laurent Blanc. Notre consultant Eric Di Meco considère toutefois que les qualités de l’ancien sélectionneur de l’équipe de France ne seraient pas remises en cause en cas d’élimination face aux Blues. « Laurent Blanc ne joue pas sa crédibilité sur cette rencontre, assure le membre de la Dream Team RMC Sport. Depuis le début de la saison, les résultats du PSG, et surtout le jeu, lui ont déjà apporté beaucoup de crédibilité. Par contre, ce match va lui permettre de passer dans une autre dimension. Peut-être pas dans celle des plus grands mais au moins de franchir un palier dans la reconnaissance de son travail.

Il n’y a que du bonus pour Laurent Blanc dans cette confrontation. Si ça tourne mal pour le PSG et que Chelsea est plus fort, personne n’aura rien à dire. Par contre, s’il gagne cette bataille contre José Mourinho, il aura beaucoup de louanges et passera un cap dans son rôle de coach. Après, tout dépend comment se passerait une éventuelle élimination. On ne peut pas juger un coach sans avoir vu le fonds de jeu et le déroulement de la double confrontation.

« Paris a passé un cap cette saison »

Si les Parisiens font jeu égal mais que, malgré tout, ils tombent sur plus forts parce qu’il y a de très bonnes individualités en face, ou s’ils manquent de chance mais qu’ils ont tout essayé, je ne pense pas que Laurent Blanc souffrira de ce résultat. Si, dans son coaching, José Mourinho invente quelque chose qui gêne le PSG, voire Laurent Blanc, peut-être que la défaite aura un impact sur l’entraîneur parisien.

Je trouve quand même que le PSG a progressé. La saison passée, Paris avait perdu des points contre des petits ou lors des matches qui précédaient la Ligue des champions. Cette année, ils ont passé un cap à ce niveau-là. Ils gagnent plus facilement, même les matches compliqués. Ils gèrent davantage. Laurent Blanc a fait progresser son équipe. Paris va être champion de France et peut-être gagner la Coupe de la Ligue (finale le 19 avril contre Lyon). Le quart de finale de Ligue des champions était un des objectifs du PSG. Pour moi, une défaite ne remettra donc rien en cause. A moins que le PSG passe vraiment à travers. Dans ce cas, la prolongation du contrat de Laurent Blanc pourrait être remise en cause, sinon je ne pense pas. »

A lire aussi :

>> Zlatan : « Physiquement et mentalement, je me sens très fort »

>> PSG-Chelsea sur fond de mercato

>> Mourinho et ses phrases cultes : le discours de la méthode

La rédaction