RMC Sport

Di Meco : « Ribéry n’est pas un taulier »

Eric Di Meco

Eric Di Meco - -

A quelques semaines de la remise du Ballon d’Or, Ribéry et Ronaldo figurent comme les principaux favoris. Pour Eric Di Meco, membre de la Dream Team RMC Sport, s’il y a débat autour de la récompense, le taulier sur l’année 2013 est bel et bien le Portugais.

Le 13 janvier 2014. La date est cochée et attendue par une myriade de férus du ballon rond. Ce jour-là verra décerner la récompense suprême, le Ballon d’Or. Une journée d’autant plus attendue par Franck Ribéry et Cristiano Ronaldo, finalistes et tous les deux favoris pour cette distinction individuelle suprême. Si le Français a raflé moult récompenses avec le Bayern Munich, le Portugais a, lui, emmené sa sélection portugaise au Mondial 2014 presque seul en marquant à quatre reprises en deux confrontations contre la Suède en barrages. En outre, le Madrilène est impliqué sur 42% des buts de son club contre « seulement » 27% pour le Bavarois. De quoi faire de Ronaldo le taulier de l’année 2013 selon Eric Di Meco, membre de la Dream Team RMC Sport. 

« Le taulier, ça veut dire que le mec est capable à lui tout seul de faire gagner son équipe. Quand tu vois ce que fait Ronaldo au Real Madrid avec les millions de buts qu’il met et ce qu’il a fait avec le Portugal pour les envoyer à la Coupe du monde, c’est ça un taulier, a-t-il martelé lors du Moscato Show. On parle de Ribéry parce qu’il a gagné plusieurs titres et parce qu’il a été performant avec le Bayern Munich. A une époque, on donnait d’ailleurs le Ballon d’Or en fonction des titres gagnés. Il y a peut-être débat pour le Ballon d’Or mais quand on parle de taulier… »

« Le Real sans Ronaldo ? Une mimolette »

Le consultant RMC Sport insiste également sur l’influence prépondérante du Portugais sur son équipe. Sans sa présence, le Real Madrid n’affiche pas un visage aussi flamboyant. Ce qui, d’après lui, le différencie de son concurrent français. « Au Bayern, ils ont tout gagné. Trois ou quatre joueurs de l’équipe ont d’ailleurs été nominés pour cette récompense et mériteraient de l’avoir autant que Ribéry. Franck n’est pas le taulier du Bayern. Il a autour des Schweinsteiger, des Robben, des Müller, des Lahm… Alors qu’au Real, s’il n’y a pas Cristiano Ronaldo, c’est une mimolette sans lui. Si Ribéry n’est pas titulaire avec le Bayern, l’équipe est un peu moins bonne mais ça continue de bien tourner. 

On ne parle pas du Ballon d’Or ou celui qui a été élu joueur Fifa de l’année, on parle du taulier ! Qui peut que Cristiano peut faire gagner son équipe et changer la tournure d’un match ? Taulier, ça veut bien dire ce que ça veut dire. Tu l’enlèves de l’équipe, celle-ci devient moyenne. Et le Bayern ne devient pas moyen quand Ribéry n’est pas là ». 

Lire aussi : 

>> PSG-Bayer Leverkusen : Vraiment un bon tirage ?

>> C1 : Le bilan de la première phase

>> Toute l'actualité de la Ligue des champions

Eric Di Meco