RMC Sport

Drogba : « L’OM, c’était le club parfait pour moi »

Didier Drogba

Didier Drogba - -

L’attaquant de Chelsea revient ce mercredi sur la pelouse du stade Vélodrome, où aucun supporter marseillais ne l’a oublié. Il ne cache pas son émotion.

Didier Drogba, êtes-vous ici pour disputer match avec Chelsea ou servir de guide à vos partenaires ?
Je suis venu pour disputer un grand match face à une belle équipe de Marseille qui s’est qualifiée dans la difficulté, mais brillamment sur la fin. Mais je suis peut-être aussi là pour montrer les bons endroits de Marseille (rires) !

Que ressentez-vous au moment de retrouver le Vélodrome ?
C’est difficile à exprimer. Je suis tout simplement content d’être ici et de voir beaucoup de visages familiers. Ce sont de belles émotions et de bons souvenirs qui remontent à la surface. Je ne pourrai jamais oublier cette période. C’est celle qui m’a révélé au grand public, permis de disputer la Ligue des champions et fait franchir un autre palier, jusqu’à ce que Jose Mourinho et Chelsea s’intéressent à moi. C’était vraiment le club parfait.

Pourriez-vous envisager de terminer votre carrière à Marseille ?
Ma position est très simple. Je pense que les gens comprendront et respecteront le fait que ça fait quand même plus de six ans que je suis à Chelsea. Là-bas, je suis content et épanoui. Ma famille s’y sent bien, même si c’est vrai que Marseille, c’est tentant, très tentant. Mais encore une fois, beaucoup de paramètres entrent en jeu et à part un revirement de situation, je suis à Chelsea et je terminerai là-bas.

Les supporters de l’OM attendent toujours votre successeur. Quels conseils donneriez-vous à André-Pierre Gignac ?
Il lui faut du temps, comme il en faudra aussi à Loïc Rémy. Mais après moi, il y a eu de bons attaquants. Un joueur comme Mamadou Niang, qui était capitaine ici, a vraiment marqué le club. Il a remporté le titre avec l’OM. C’est dommage que Marseille s’en soit séparé. Quant à Gignac, il n’est pas en équipe de France pour rien. Il est très adroit devant le but. Mais sans la confiance, c’est difficile pour un avant-centre de bien s’exprimer.

Chelsea n’a remporté qu’un seul de ses cinq derniers matches. Comment l’expliquez-vous ?
Il est important que je joue mieux et que l’équipe joue mieux. Personnellement, j’ai été absent pendant un mois et c’est assez difficile de revenir à son niveau. Je suis satisfait de mon retour, mais je ne suis pas encore à 100 %. En ce qui concerne l’équipe, nous jouons correctement, mais nous marquons beaucoup de but sur coups de pieds arrêtés. Il faudrait qu’on puisse se débloquer sur un match. Ce sera peut-être contre Marseille.

Propos recueillis par Florent Germain à Marseille