RMC Sport

Dysfonctionnements de l'appli RMC Sport: Les explications d’Alain Weill, directeur général d’Altice Europe

Alain Weill, directeur général d’Altice Europe, maison-mère de SFR et de RMC Sport, est revenu dans Bourdin Direct ce mercredi matin sur les dysfonctionnements rencontrés mardi par plusieurs utilisateurs de l’offre OTT.

La première journée de la Ligue des champions a été marquée par des dysfonctionnements de diffusion auprès des clients ayant souscrit l’offre OTT. Invité de Jean-Jacques Bourdin sur RMC, ce mercredi dans Bourdin Direct, Alain Weill, directeur général d’Altice Europe, maison-mère de SFR et de RMC Sport, a regretté ces problèmes et promis qu’ils seraient résolus ce mercredi pour le match entre Manchester City et Lyon (21h, en direct sur RMC Sport)

200.000 nouveaux abonnés

"Ça ne devrait pas arriver, c’est effectivement une frustration pour nous et ça l’est d’autant plus pour nos abonnés, a confié M.Weill. L’univers du digital est nouveau. Hier (mardi, ndlr), on a été dépassés par le succès. On avait prévu de recruter beaucoup d’abonnés ces derniers jours mais on en a recruté 200.000 et je crois que ce n’est jamais arrivé dans l’histoire des télécoms. Ce n’est pas une excuse et c’est pour ça qu’on a décidé de jouer la transparence et d’offrir le premier mois d’abonnement à tous ceux qui ont été gênés hier. C’est la moindre des choses parce qu’on est totalement conscient de la frustration qu’on a créée. Toutes les équipes techniques travaillent parce que nous avons un nouveau match ce soir. Les serveurs sont tombés en partie pendant le match, puis sont revenus."

Un univers encore instable, des prestataires aussi en difficulté

"L’univers digital progresse chaque jour mais est encore instable dans le streaming télévision, poursuit-il. Nous devons proposer une expérience de très grande qualité puisque l’abonné en veut pour son argent, ce qui est tout à fait normal. On est en train de voir comment on va augmenter le nombre de serveurs disponibles. Nos partenaires et prestataires ont aussi eu des difficultés. Notre prestataire qui s’occupe du paiement de l’abonnement est tombé pendant 40 minutes hier et cela nous a fait perdre beaucoup d’abonnés. Ce soir, ce sera bien. Demain (jeudi), nous avons Marseille (face à Francfort, en Ligue Europa, 18h55) avec des supporters interdits de stade donc, il faut que nous soyons parfaits."

"80% ont pu voir le match sans problème"

"C’est RMC qui fabrique cette chaine et c’est SFR qui a rencontré certains problèmes, explique-t-il encore. On fait partie du même groupe mais RMC a assuré parce que les 80% ont pu voir le match sans problème. Ceux qui avaient des box n’ont pas eu de difficultés, tous les abonnés satellites de Canal - puisque nous avons signé un accord au dernier moment - ont pu voir le match dans de très bonnes conditions. Comme Canal a rencontré des difficultés hier - tellement il y a eu d'afflux d’abonnés nouveaux - ils ont diffusé le match en non crypté pour ne pas avoir de perturbation. Tout le monde a été un peu déstabilisé par le succès de la Champions League. Ce soir, on va assurer."

RMC Sport