RMC Sport

Fabregas, la tête au Barça

Cesc Fabregas, dans le viseur du Barça

Cesc Fabregas, dans le viseur du Barça - -

Alors qu’Arsenal accueille le Barça ce mercredi (20h45) en 8e de finale de Ligue des champions, le club catalan n’a pas renoncé à s’attacher les services du maître à jouer des Gunners pour la saison prochaine. Les dirigeants du Barça ont même leur stratégie !

Entre Cesc Fabregas et Barcelone, l’histoire n’est pas prête de se terminer. Le joueur rêve d’évoluer un jour à Barcelone, le club de son cœur qu’il a quitté à 16 ans. Barcelone souhaite de son côté le récupérer. L’été dernier, un accord contractuel avait même été scellé entre le joueur et le club. Restait à trouver un terrain d’entente avec Arsenal. Mais en dépit de plusieurs propositions officielles du Barça, Arsenal n’a jamais lâché.
A cette époque, le club londonien exige 60 M€ cash pour son joueur. Barcelone ne peut pas aller au-delà de 40. L’opération n’aboutit pas. Mais le contact reste étroit entre le club catalan, le joueur et son entourage. Barcelone a d’ailleurs prévu de revenir à la charge cet été. Mais en proie à des difficultés de trésorerie, le Barça va peut-être devoir se séparer d’un ou plusieurs joueurs avant de négocier avec Arsenal, qui reste campé sur ses exigences financières.

Vendre Alves pour dégager du cash ?

La vente du Brésilien Dani Alves, dont la prolongation demeure pour le moment incertaine, serait susceptible de faire entrer beaucoup de cash. Chelsea et Manchester City sont déjà sur les rangs. Reste à savoir quelle sera la stratégie adoptée par Barcelone à son sujet. En outre, deux autres clubs restent en embuscade sur le cas Cesc : le Real Madrid et Chelsea. Deux clubs qui ont une surface financière capable d’assumer les exigences d’Arsenal. Mais pour le moment, Fabregas reste focalisé sur Barcelone en cas de départ. Rejoindre une autre formation anglaise ne semble pas a priori faire partie de ses plans.
Les prochaines semaines vont permettre d’affiner les stratégies des uns et des autres pour ce qui va être l’un des grands feuilletons du prochain mercato estival. Arsenal de son côté n'ignore pas qu’il va être attaqué pour son meilleur élément, qui est sous contrat jusqu’en juin 2015 avec un salaire de près de 6,5 M€ par an. Surtout s’il venait à disparaître dès les 8es de finale de la Ligue des champions.