RMC Sport

Fernandez : « Pastore a été le plus dangereux »

-

- - -

Le PSG quitte la Ligue des champions, mais avec les honneurs. Notamment celui d’avoir fait trembler le grand Barça, chez lui. Sur RMC, Luis Fernandez revient sur la performance parisienne à laquelle il a assisté depuis les tribunes du Camp Nou.

Inquiet avant Barça-PSG, Luis Fernandez, membre de la Dream Team RMC Sport, a été vite rassuré par les joueurs de Carlo Ancelotti. Notamment au milieu de terrain, où Motta, Verratti et surtout Javier Pastore ont su se montrer au niveau de leurs vis-à-vis. « A l’écoute de la composition d’équipe, j’ai eu un peu peur de voir Verratti et Motta associés, peur de la blessure de l’un ou de l’expulsion de l’autre. Et finalement, les deux font un très grand match, largement à la hauteur de l’événement. Et surtout de leurs adversaires directs, Busquets, Iniesta et Xavi ! Ils ont joué avec beaucoup de sérénité, beaucoup de calme, réussissant à se faire des passes dans toutes les situations et cela a perturbé le Barça, se félicite notre consultant foot. Pastore et Lucas ont aussi été très bons au pressing. Tellement qu’en face, ce n’était plus le grand Barça des années passées. Les Catalans perdaient des ballons trop facilement, notamment beaucoup dans leur propre camp. »

Un Pastore déterminant

« J’ai vu Iniesta et Xavi après le match et ils ont tous les deux fait le même constat : celui qui les a le plus embêtés, c’est Javier Pastore. C’était lui le plus dangereux. Au-delà même de son but, l’Argentin a eu une activité énorme qui a posé des problèmes que les Barcelonais n’ont jamais su résoudre. Ils ont aussi reconnu qu’ils étaient en manque de fraicheur en ce moment. Ce manque de fraîcheur, Lavezzi, par ses courses, en a bien profité. Il a été critiqué suite à sa prestation, mais moi il m’a séduit. Certes, il a fait des erreurs. Certes, il est brouillon et son jeu présente beaucoup de déchet, mais, vu du stade, on voyait le nombre d’appels qu’il a fait et c’était très impressionnant. Ce joueur avale un nombre de kilomètres incroyable. »

A lire aussi :

>> Lavezzi, si près du but

>> Barça-PSG : Les notes des Parisiens

>> Fernandez : « On a vu un grand PSG »

Luis Fernandez