RMC Sport

Garcia : « On n’a pas à rougir »

Rudi Garcia

Rudi Garcia - -

Malgré la troisième défaite de son équipe en trois journées de Ligue des champions, mardi soir face au Bayern Munich (1-0), l’entraîneur lillois trouvait des motifs de satisfaction. Et refuse de faire d’ores et déjà une croix sur ses espoirs de qualification.

Rudi Garcia, que retenez-vous après cette nouvelle défaite ?

Mathématiquement, ce n'est pas cuit. On va jouer nos chances à fond. Ça veut dire qu'il faudra gagner à Munich (le 7 novembre). On est content d’avoir fait ce match car tout le monde nous voyait perdre largement. Et puis finalement, on a réussi à rivaliser dans beaucoup de domaines, y compris dans la possession du ballon, car le Bayern ne partage pas d’habitude. Ce soir, il y a des motifs de satisfaction sur lesquels il faut s’appuyer pour l’avenir. Tout le monde a donné le meilleur de lui-même, avec ses possibilités du moment.

Pourquoi n’avez-vous pas titularisé Ryan Mendes, très remuant quand il est entré en jeu ?

J'ai titularisé Nolan Roux plutôt que Ryan Mendes parce qu'il était en forme et que je n'avais pas envie de mettre un troisième gamin de 19 ans au début de match. Mendes a fait une bonne entrée, c'est vrai. Il aurait pu marquer mais, malheureusement, l'égalisation n'est pas venue. Munich a très bien géré, on n’a pas à rougir de notre prestation. Je félicite les joueurs !

Un mot sur le public du Grand Stade, qui a sifflé Salomon Kalou ?

Les sifflets contre Kalou sont sévères. Salomon n'était pas au top physiquement, c'est pour cela que je l'ai sorti. Notre public a été formidable malgré tout. On n'a pas de marge de manœuvre dans cette compétition. Il nous faut aucun blessé pour qu'on puisse figurer correctement. De toute façon, on n'est pas taillé pour gagner la Ligue des Champions. En France, seul Paris, peut-être, peut espérer quelque chose.