RMC Sport

Higuain, trop léger dans les grands matchs, vraiment?

Gonzalo Higuain

Gonzalo Higuain - AFP

Finisseur reconnu et redouté en Serie A, Gonzalo Higuain échappe rarement aux critiques sur la scène européenne. Raillé pour ses loupés dans les grandes affiches, l'Argentin a l'occasion de balayer les critiques ce mardi soir face au Real en quart de finale aller de la Ligue des champions.

C’est une réputation dont il n’est pas encore parvenu à se défaire. Depuis son éclosion au plus haut niveau, Gonzalo Higuain doit composer avec une étiquette de joueur trop fragile dans les grands rendez-vous. Fort contre les faibles et faible contre les forts. Pas de quoi rassurer les supporters de la Vieille Dame, opposée ce mardi au Real Madrid en quart de finale aller de la Ligue des champions. Mais cette image est-elle vraiment justifiée?

En grande partie, oui, si l’on se souvient notamment de ses nombreux ratés sur la scène européenne. Il y a par exemple cette frappe sur le poteau face à l’OL en huitième de finale retour en 2010, alors qu’Hugo Lloris était parti cueillir quelques pâquerettes. Bien aidé par ce raté, les Gones avaient obtenu leur qualification. Il y a aussi ces quatre ans de disette, entre 2013 et 2017, dans les phases à élimination directe de la Ligue des champions.

Des ratés à la pelle en sélection

Il ne faut pas non plus occulter son match fantomatique face au Real lors de la dernière finale de C1. Ou plus récemment ce penalty raté face à Tottenham, qui aurait pu permettre à la Juve d’enterrer les Spurs en huitième de finale aller. Ce costume de bouc émissaire, Higuain l’a également endossé en sélection. Ses deux occasions manquées en finale du Mondial 2014 face à l’Allemagne hantent encore les nuits des supporters argentins.

Autant que son tir au but raté un an plus tard contre le Chili en finale de la Copa America. En 2016, c’est encore lui qui trouvait le moyen de se manquer face à Claudio Bravo, toujours en finale de la Copa America. Les supporters du Napoli, eux, n’ont pas oublié son manqué lors de la dernière journée de championnat en 2015 face à la Lazio. Après avoir planté un doublé, Higuain avait eu l'occasion de propulser Naples en Ligue des champions.

Décisif face à Tottenham

Mais il avait vendangé son penalty en fin de match. La Lazio avait ensuite marqué à deux reprises et Naples avait dû tirer un trait sur la troisième place. Pleinement épanoui en Serie A, Higuain a une nouvelle occasion de balayer les critiques face au Real, où la concurrence de Karim Benzema l'avait poussé à rejoindre l'Italie à l'été 2013. Et il a prouvé qu'il en était capable au tour précédent, en crucifiant Tottenham en huitième de finale retour.

A lire aussi >> Higuain assure qu’il a failli arrêter le football en 2016

Transparent en première période à Wembley, il avait claqué un but de renard des surfaces pour remettre la Juve sur de bons rails, avant de distiller une merveille de passe pour Dybala qui s’en était allé arracher la qualification. Il faudra que "Pipita" fournisse au moins le même rendement ce mardi soir pour permettre à la Juve d'y croire avant le match retour programmé le 11 avril à Madrid.

VIDEO - Juve : les 5 folles stats de sa toute puissance à domicile

RR