RMC Sport

Ibrahimovic : « La Ligue des champions ? Dans nos possibilités… »

Zlatan Ibrahimovic

Zlatan Ibrahimovic - -

Après avoir remporté le titre de champion de France, la star du PSG, Zlatan Ibrahimovic, assurait il y a quelques jours vouloir ajouter la Ligue des champions à son palmarès. Début de l’épopée mardi soir face à l’Olympiakos ?

Zlatan, la Ligue des champions est-elle l'objectif numéro un du PSG cette saison ?

Nous voulons tout gagner, évidemment. Je ne pense pas que nous devrions nous concentrer sur un seul trophée parce que sinon, on se relâche dans les autres compétitions. Etre à 100% concentré sur tous les trophées te maintient éveillé, tu ne t’endors pas. Et je ne pense pas que les investisseurs soient satisfaits avec un seul trophée. Ils en veulent plusieurs. Nous pouvons en avoir plusieurs. On s’entraîne vraiment dur et la Ligue des champions est l’un de nos objectifs. C’est dans nos possibilités...

Seriez-vous heureux de la gagner même si vous ne marquez pas un seul but ?

Bien sûr. Quand je fais une passe décisive, pour moi, c’est comme mettre un but car vous aidez votre équipe à marquer. Je pense toujours aux trophées. La saison dernière a été fantastique à titre individuel. J’ai tout gagné, on a gagné le championnat. J’espère faire encore une aussi bonne saison que l’année dernière mais collectivement, gagner encore plus.

Selon vous, Franck Ribéry mérite-t-il son titre de meilleur joueur européen de l'année ?

Je pense qu’en tant que joueur de football, Franck Ribéry est fantastique. Pour le Ballon d’Or, je ne sais pas comment c’est calculé. Si on regarde collectivement, Ribéry devait gagner. Mais si vous prenez individuellement, il n’y a personne meilleur que Messi. Je couperais le Ballon d'Or et donnerais une moitié à Messi et l'autre moitié à Ribéry.

Falcao et Edinson Cavani sont surnommés le "Tigre" et le "Matador". Aimeriez-vous aussi avoir un surnom qui fait peur ?

Je n’ai pas besoin d’un surnom qui fasse peur. Vous avez juste besoin de me regarder et vous avez peur! Le surnom, c’est quelque chose que les autres ont inventé, je n’en ai pas besoin.

A lire aussi :

Cantona : « En Grèce, la crise prend le dessus sur tout »

Quand Cristiano Ronaldo pensait au PSG

Toute l’actu de la Ligue des champions

Propos recueillis par Mohamed Bouhafsi