RMC Sport

Indice UEFA: quelles conséquences après la semaine horrible pour les clubs français?

Sur les six clubs français engagés en Ligue des champions et Ligue Europa, aucun n'a gagné cette semaine. Des résultats catastrophiques qui laissent la cinquième place de la France à l'indice UEFA menacée par la Russie, voire le Portugal.

L'indice UEFA de la France fait grise mine cette semaine. Avec trois clubs engagés en Ligue des champions (PSG, Monaco, Lyon) et trois en Ligue Europa (OM, Rennes, Bordeaux), l'occasion était pourtant belle de conforter la cinquième place. Problème, aucun n'a réussi à gagner, seuls les représentants en C1 parvenant à faire match nul. Heureusement, les clubs russes et portugais n'ont pas plus brillé.

Une victoire rapportant deux points et un match nul un seul, la France a pris trois points. Le Portugal a réussi à n'en prendre que deux grâce à la victoire 3-1 du FC Porto contre le Lokomotiv Moscou, puisque Benfica a perdu contre l'Ajax Amsterdam (1-0) et le Sporting face à Arsenal (1-0). La Russie a pris le même nombre de points que la France avec la victoire du Zénith Saint-Pétersbourg contre Bordeaux (2-1) et le nul du Spartak Moscou contre les Rangers (0-0). Le CSKA, le Lokomotiv et Krasnodar ont perdu.

Merci la saison 2016-2017

Pour calculer cet indice UEFA, il faut diviser le nombre de points pris par le nombre de clubs engagés en début de saison. Et ensuite ajouter le total avec ceux des quatre saisons précédentes. Cette saison, la France compte 4,750 points, soit presque autant que la Russie (4,583) et le Portugal (4,700). Mais grâce aux saisons précédentes, notamment la 2016-2017 (Monaco en demi-finales de C1 et Lyon de C3), elle conserve une petite marge sur ses poursuivants à l'indice global (52,665 contre 47,549 et 42,032).

Un accès aux poules plus difficile?

La menace n'est toutefois pas totalement écartée pour cette saison, même s'il faudrait un scénario catastrophe pour perdre la cinquième place. Une qualification pour les 8es de finale de la Ligue des champions (pas pour la Ligue Europa) rapporte quatre points. Et à chaque tour passé dans l'une ou l'autre des deux compétitions, un club reçoit un point de plus.

Cela veut dire par exemple que si le CSKA Moscou gagne ses trois matchs de poules restant et va en finale de la C1, il rapporterait 14 points à son pays. Imaginons que le Lokomotiv fasse la même chose, et que les clubs engagés en Ligue Europa aillent également loin, la Russie ramasserait un paquet de points susceptibles de lui faire doubler la France.

Si cela ne ferait pas perdre de place européenne aux clubs français en cas de descente à la sixième ou septième place, le chemin vers les poules passerait par plus de tours préliminaires ou de barrages. Et la quatrième place, actuellement occupée par l'Allemagne (64,070), deviendrait inatteignable avant un long moment.

>> Le classement de l'indice UEFA

A lire aussi >> Ligue des champions et Ligue Europa: les clubs français ont le pire bilan depuis 46 ans

Alexandre Alain Rédacteur