RMC Sport

L'Ajax frustré par le bloc de l'APOEL et pas malheureux du 0-0

Dusan Tadic (Ajax)

Dusan Tadic (Ajax) - Icon Sport

L'Ajax Amsterdam, demi-finaliste de la Ligue des Champions l'an passé, a dû se contenter du 0-0 sur la pelouse de l'APOEL lors de son barrage aller. Un score qui fait presque le bonheur des Néerlandais, réduits à 10 en fin de match et qui ont souvent dû compter sur les parades d'Onana pour les sauver.

[23h04]

Le résumé vidéo

Merci d'avoir suivi ce match avec nous malgré l'absence de buts. C'était (un peu) mieux sur les autres terrains, avec Bruges qui s'est imposé 0-1 à Linz et le Slavia Prague qui a gagné sur le même score à Club. On se retrouve bientôt sur RMC Sport !

Le foot continue dans l’After !

Les débats, les analyses, les réactions, c’est dans l’After sur RMC et RMC Sport News !

>> Cliquez ici pour écouter l’After

0-0, tout se jouera au retour !

L'Ajax est tombé dans le piège chypriote. Le bloc de l'APOEL a été aussi solide et a fini par frustrer les Néerlandais, qui ont terminé à 10 après l'expulsion de Mazraoui. Et qui peuvent remercier Onana, auteur de quelques parades salvatrices sans lesquelles le match retour aurait pu être encore plus compliqué.

Pour suivre le retour, ce sera évidemment en direct et en exclusivité sur RMC Sport. Abonnez-vous en cliquant ici !

[90'+1]

Il y aura trois minutes de temps additionnel, et l'Ajax signerait sans doute désormais pour conserver ce 0-0.

[88']

Huntelaar pas loin d'éteindre le stade de Nicosie !

Action collective superbe de l'Ajax (enfin !) mais l'avant-centre manque un peu de vitesse et est obligé de piquer son ballon par-dessus le gardien, mais trop lentement pour résister au retour d'un défenseur.

[84']

Tadic est lui aussi averti. L'arbitre espagnol est peut-être supporter du Real.

[82']

Dernier changement chypriote, Vidigal remplace Joaozinho.

[80'
0-0]

Deuxième jaune pour Mazraoui, qui tacle alors que le bloc de l'Ajax était bien en place et qu'il n'y avait pas de danger. On le sentait presque venir.

[76']

Cette fois c'est sur un centre raté, mais Onana doit encore sortir le grand jeu pour aller chercher un ballon sous sa barre. L'Ajax lui doit une fière chandelle.

[75']

On est allés de droite à gauche et ça y est, tous les défenseurs de l'Ajax ont été avertis puisque Tagliafico a le droit à son jaune lui aussi.

[72'
0-0]

L'Ajax va compter sur l'expérience de Huntelaar, qui remplace Neres, pour faire la différence.

[70']

Et Onana doit faire des miracles pour garder sa cage inviolée !

Frappe puissante de Souza à l'entrée de la surface suite à un corner et le gardien camerounais va au sol à une vitesse grand V. L'Ajax est en grand danger et peut s'estimer heureux si on reste à 0-0.

[69']

Popopo, la défense de l'Ajax n'est vraiment pas sereine !

Pour preuve, cette superbe reprise de Veltman... tout proche de marquer contre son camp sur un corner chypriote.

[68'
0-0]

Double changement côté APOEL : Hallenius et Jakolis remplacent Pavlovic et Bezjak.

[65']

Le score n'a pas évolué sur les autres terrains : 0-1 entre Linz et Bruges et 0-1 entre Cluj et le Slavia Prague !

[62'
0-0]

Premier remplacement du match : Dest remplace Marin.

[60']

Suleiman frappe en angle fermé et fait trembler les filets... du mauvais côté. L'Ajax tangue.

[59']

Blind tente sa chance du milieu de terrain. Ce qui est osé, mais peut aussi être vu comme un signe d'impuissance. Belec, moins sollicité qu'en début de match, capte facilement.

[58']

Le bouillant public du GSP Stadium a failli avoir une bonne raison de hurler !

Les supporters y ont cru par deux fois : Onana a d'abord sorti un arrêt réflexe devant Souza avant que le ballon ne soit sauvé sur la ligne et dégagé en corner par un défenseur, un corner sur lequel Pavlovic a trouvé le montant. C'était chaud !

[57']

Martinez est le quatrième joueur de l'Ajax averti, et déjà le troisième défenseur. Attention.

[55']

L'Ajax semble un peu mieux depuis le retour des vestiaires, comme sur cette action typiquement ajacide conclue par une frappe lointaine et contrée de Marin.

[50']

Ça va mieux en le précisant : il n'y a eu aucun changement à la pause.

[48']

Sacré caviar pour Van de Beek dans la surface !

Le milieu de terrain se projette bien vers l'avant et hérite d'une passe longue parfaite, mais son enchaînement contrôle-frappe est trop imprécis et le ballon s'envole à côté du but.

[46']

Jaune pour Bezjak.

[46']

C'est reparti pour ce deuxième acte du barrage aller !

C'est le seul match sans but de la soirée. Score de 0-1 sur les deux autres pelouses : Bruges mène à Linz et le Slavia Prague à Cluj. Mais il reste encore 45 minutes et un match retour la semaine prochaine.

Pour suivre les barrages et toute la Ligue des Champions en direct et en exclusivité sur RMC Sport, abonnez-vous en cliquant ici !

C'est la pause sur ce score de 0-0 !

Le spectacle n'est clairement pas aussi enthousiasmant que lors de l'épopée amstellodamoise de l'an passé. L'Ajax n'arrive pour l'instant pas à bouger un bloc de l'APOEL très compact, et capable de vite ressortir les ballons grâce à Suleiman.

[43']

Suleiman a des jambes de fou et met en danger la défense de l'Ajax à chaque accélération. C'est le bon soir pour déposer son CV et on transmet donc le sien aux clubs français : 22 ans, aussi connu sous le nom de Musa Al-Taamari, Jordanien, gaucher d'1m75 qui repique, valeur estimée à 2 millions d'euros par Transfermakt.

[38']

L'Ajax a au moins le mérite d'arriver à exploiter le moindre déséquilibre chypriote : après un ballon perdu par Suleiman au coin de leur surface, les Néerlandais arrivent vite dans celle de l'APOEL mais le tir en pivot de Van de Beek est contré.

[37']

Jaune pour Gentsoglou, premier joueur de l'APOEL averti.

[36']

Action confuse en faveur de l'Ajax, avec deux tirs de l'extérieur de la surface contrés puis une troisième frappe non-cadrée, mais c'est la première situation chaude depuis bien longtemps donc on la note.

[32']

On est le seul des trois stades sans but. Bruges mène 0-1 à Linz, et le Slavia Prague vient lui aussi d'ouvrir le score à l'extérieur chez Cluj par l'intermédiaire de Lukas Masopust.

[29']

Suleiman tout proche d'ouvrir le score !

L'international jordanien (c'est assez rare sur les pelouses européennes pour être noté) est le joueur offensif le plus remuant de l'APOEL depuis le début de match et s'ouvre de l'espace dans la surface en initiant un joli une-deux. Mais il rate ensuite le plus important, en n'arrivant pas à accrocher le cadre.

[28'
0-0]

Premier frisson pour Onana.

Ioannou fait le ménage dans la surface et tente sa chance. Veltman contre et le ballon prend à contre-pied son gardien, mais finit (assez largement) hors cadre. 

[25']

L'APOEL est mieux en place qu'en début de match et l'Ajax semble donc moins tranchant que lors des premières minutes. La possession néerlandaise est plus stérile, et plus loin du but de Belec.

[22']

Et... nouveau jaune pour l'Ajax. C'est au tour de Veltman d'être averti pour avoir crocheté Suleiman alors que l'attaquant de l'APOEL s'approchait dangereusement de la surface.

[18']

Martinez est lui aussi averti, le deuxième joueur de l'Ajax à recevoir un jaune en deux minutes. Pas illogique toutefois, puisque cela fait suite à un tirage de maillot pour stopper d'emblée une contre-attaque chypriote, une situation à laquelle on s'expose face à un bloc bas.

[16'
0-0]

Mazraoui est le premier joueur averti du match après s'être sacrifié pour couper une attaque prometteuse chypriote.

[15']

Deux autres matchs ont lieu en même temps et le premier but de la soirée a été marqué en Autriche, où Vanaken (Bruges) a ouvert le score contre Linz sur penalty.

[13']

La performance de Belec sera évidemment l'une des clés du match.

Le gardien de l'APOEL est très sollicité et est tout proche de se trouer sur une frappe de loin qu'il est heureux de voir finir en corner. Il se rassure dans la foulée en se couchant bien sur une nouvelle tentative de l'extérieur de la surface de Ziyech et en captant cette fois le ballon.

[10']

Et Belec intervient de nouveau !

L'APOEL a eu une piqûre de rappel du pourquoi il ne faut pas trop s'exposer face à cet Ajax. Corner chypriote et quelques secondes plus tard le ballon est dans la surface de l'APOEL. Heureusement pour Nicosie, la passe de Van de Beek est un peu longue et permet à Belec de devancer les attaquants néerlandais.

[8']

Premier arrêt déterminant de Belec !

Sur un centre du droit et contré de Ziyech, le ballon part très haut et redescend en cloche. Tadic ne semble pas pouvoir en faire, mais son joli toucher de balle lui permet de cadrer sans contrôle et de forcer le gardien slovène de l'APOEL à une belle horizontale.

[5']

Entre l'amour de la possession de l'Ajax et la défense à trois centraux de l'APOEL, le début de match est conforme à ce que l'on pouvait attendre. Avec des Néerlandais très haut dans le camp adverse et un bloc chypriote plus attentiste.

[3']

Pour suivre les barrages de la Ligue des Champions en direct et en exclusivité sur RMC Sport, abonnez-vous en cliquant ici !

[1']

C'est parti ! Coup d'envoi donné par l'APOEL !

[AVANT-MATCH]

Les joueurs arrivent sur la pelouse d'un GSP Stadium (mauvais souvenir pour les Lyonnais) bien rempli. C'est l'heure de l'hymne de la Ligue des Champions, jouée à partir de ce tour. Mais les 22 acteurs veulent malgré tout continuer l'aventure et l'entendre résonner encore quelques fois.

[AVANT-MATCH]

Les barrages de Ligue des Champions n'ont évidemment rien de la formalité, comme le rappelle ce petit top des grosses surprises à ce stade de la compétition.

[AVANT-MATCH]

Avant ce barrage, l'Ajax a voulu oublier son épopée de l'année dernière et se concentrer sur cette nouvelle histoire.

[AVANT-MATCH]

Le onze de l'Ajax est évidemment aligné dans son sacro-saint 4-3-3, où l'on connaît presque tout le monde. Malgré les départs de l'été, le défenseur central argentin Lisandro Martinez et le milieu de terrain roumain Razvan Marin sont en effet les deux seuls titulaires qui n'étaient pas là l'an dernier.

Ajax : Onana - Mazraoui, Veltman, Martinez, Tagliafico - Marin, Van de Beek, Blind - Ziyech, Tadic, Neres.

Remplaçants : Varela, Schuurs, Alvarez, Huntelaar, Lang, Dest, De Wiet.

[AVANT-MATCH]

Si l'Ajax est un géant qui vient de se réveiller en remportant son premier titre national depuis 2014 (bon d'accord, on a connu des attentes plus longues, mais on parle d'un club mythique quand même), l'APOEL est lui toujours aussi dominateur dans le championnat chypriote puisque le club de Nicosie vient de conquérir son septième titre d'affilée. Suffisant pour embêter les demi-finalistes de la dernière Ligue des Champions ?

APOEL : Belec - Merkis, Ioannou, Joaozinho - Bezjak, Souza, Gentsoglou, Matic, Mihaljovic - Suleiman, Pavlovic.

Remplaçants : Waterman, Hallenius, De Vincenti, Lafrance, Aloneftis, Jakolis, Vidigal.

[AVANT-MATCH]

Les compos sont tombées !

APOEL : Belec - Merkis, Ioannou, Joaozinho - Bezjak, Souza, Gentsoglou, Matic, Mihaljovic - Suleiman, Pavlovic.
Ajax : Onana - Mazraoui, Veltman, Martinez, Tagliafico - Marin, Van de Beek, Blind - Ziyech, Tadic, Neres.

[AVANT-MATCH]

On gardera évidemment un œil attentif sur les deux autres rencontres du soir pour vous tenir au courant de l'évolution du score. Cluj (Roumanie) - Slavia Prague (République Tchèque) et LASK (Autriche) - Bruges (Belgique) sont en effet aussi programmés à la même heure qu'APOEL-Nicosie.

>>> Et ces trois matchs sont évidemment à suivre en exclusivité sur RMC Sport, diffuseur officiel de la Ligue des Champions et de la Ligue Europa ! Pour vous abonner, cliquez ici !

[AVANT-MATCH]

Bonsoir à tous et bienvenue pour suivre avec nous ce barrage aller entre l'APOEL et l'Ajax.

Une confrontation qui intéresse directement l'OL. Le club lyonnais serait en effet placé dans le deuxième chapeau lors du tirage au sort de la Ligue des Champions en cas d'élimination de l'Ajax. Mais à part cet intérêt comptable pour les Français, c'est toute l'Europe qui sera attentive au parcours des Néerlandais, qui avaient enchanté le continent la saison passée.