RMC Sport

L'énorme coup de gueule de Bernard Tapie sur le foot français

Dans l’émission "C à vous" sur France 5, l’ancien président de l’OM Bernard Tapie s’est insurgé contre le niveau des clubs français, pénalisés selon lui par le départ des meilleurs joueurs dans les championnats étrangers.

Malgré son combat contre la maladie, Bernard Tapie a toujours autant d’énergie dès qu’il est question de football. Lui le seul président à avoir ramené une Ligue des champions en France, en 1993, avec l’OM, regrette que les clubs français ne parviennent plus à être aussi compétitifs sur la scène européenne. Un constat d’autant plus irritant qu’il connaît les raisons de ce déclin.

"Les meilleurs se barrent !"

"Les Français vont comprendre avec ce que je vais expliquer quel est le danger réel, a-t-il expliqué en tapant du poing sur la table dans l'émission "C à vous" sur France 5. On a été ensemble (lui et Pierre Lescure, ex-président du PSG, présent sur le plateau, ndlr) dans le foot à un moment où les grandes équipes, le PSG, l’OM, c’était toute l’équipe de France répartie en trois équipes et les meilleurs du monde ! Weah chez toi (au PSG), Carlos Mozer chez moi. A la Coupe du monde, les Français sont les meilleurs du monde. Toujours ! Il y a un Français qui joue en France (Mbappé). Ils tous à l’étranger ! Ça veut dire qu’on a toujours le même talent, on a toujours les mêmes fabuleux (sic). On est un des peuples les plus créatifs, les plus intelligents. Mais les meilleurs se barrent !"

"Ils nous font chier les moralistes"

Et Tapie de sortir la boîte à tacles: "Ils nous font chier les moralistes, ils font partir ceux qui n’en peuvent plus de se faire insulter simplement parce qu’ils sont un peu meilleurs. Dans tous les métiers ! Le football, maintenant, c’est ça. On a les restes. Moralité, même le PSG n’a pas dépassé les quarts de finale." Les Parisiens tenteront de faire mentir Bernard Tapie en Ligue des champions, mais ils devront d'abord éliminer Manchester United en 8es de finale (le 12 février, en exclusivité sur RMC Sport).

Aurélien Brossier