RMC Sport

La Juventus, le Real et le Barça travaillent toujours sur la Super League

La Juventus, le Real et le FC Barcelone n’ont pas abandonné le projet de mettre en place une Super League. Ils se sont attachés les services d’une importante société de relations publiques, travaillant sur le sujet.

La Super League n’est pas encore morte. La Juventus, le FC Barcelone et le Real Madrid sont même bien décidés à parvenir à leurs fins. Les trois clubs sont toujours impliqués dans le projet à l’inverse des neuf autres équipes, rentrées dans le rang après leur tentative de "putsch", en avril dernier pour constituer une ligue quasi fermée entre puissants. Les trois fêlons ont même engagé une importante société de relations publiques basée à Bruxelles et Londres pour porter leurs ambitions.

Une agence de com' a rédigé un document pour "Paver la voie à la Super League"

L’agence Flint a déjà rédigé un document de présentation que s’est procuré The Sun et intitulé: "Paver la voie à la Super League; stratégies pour la reconstruction, le redémarrage et le triomphe". Il promet une campagne "à toute épreuve", arguant que le modèle européen, tel qu'il est dirigé par l'UEFA, représente un "monopole abusif".

Flint aurait compilé une liste d'avocats potentiellement recrutables pour parer aux contrecoups d’une nouvelle offensive après celle morte en moins de 48 heures en avril dernier. Les trois clubs ont été exclus de l’association européenne des clubs (ECA) que vont réintégrer les neufs autres dissidents (Arsenal, Manchester United, Manchester City, Chelsea, Tottenham, Liverpool, AC Milan, Inter Milan et Atlético de Madrid) après avoir renoncé au projet de la Super League.

Depuis le putsch avorté, l’ECA est désormais dirigée par Nasser Al-Khelaïfi, président du PSG, l’un des rares clubs à ne pas avoir pris part au projet en compagnie du Bayern Munich et du Borussia Dortmund.

NC