RMC Sport

Le Bayern a tremblé… une minute

Mario Mandzukic, auteur de l'égalisation munichoise

Mario Mandzukic, auteur de l'égalisation munichoise - -

Malgré une ouverture du score magnifique de Patrice Evra, c’est bien le Bayern Munich, tenant du titre, qui participera aux demi-finales de la Ligue des champions grâce à une victoire 3-1 contre Manchester United, mercredi à l’Allianz Arena.

L’espoir mancunien aura duré quelques dizaines de secondes. Le court laps de temps durant lequel Patrice Evra a revêtu le costume d’improbable héros de Manchester United sur le terrain des champions d’Europe en titre. On jouait la 58e minute de jeu du quart de finale retour de la Ligue des champions entre le Bayern Munich et les Red Devils quand le défenseur français héritait d’un ballon à l’entrée de la surface, après un bon débordement de Valencia. Sans se poser de question, l’ancien capitaine tricolore expédiait une frappe somptueuse dans la lucarne de Manuel Neuer (0-1). Son premier but en C1 depuis celui inscrit lors la correction infligée à l’AS Rome (7-1) en quart de finale retour de l’édition 2006-2007.

Hélas pour l’ancien Monégasque, sa joie et la qualification virtuelle de son équipe pour le dernier carré a fait long feu. Le temps pour Mario Mandzukic de remettre les deux équipes à égalité sur l’ensemble des deux matches en devançant… Patrice Evra de la tête (1-1, 59e). Privé de spectacle en première période (aucun tir cadré de chaque côté), malgré un onze bavarois ultra-offensif concocté par Pep Guardiola, l’Allianz Arena pouvait exulter. D’autant que ses protégés mettaient le pied sur l’accélérateur et plombaient les espoirs adverses grâce à des réalisations de Thomas Müller (2-1, 68e) et Arjen Robben (3-1, 76e).

Guardiola sur les traces de Heynckes

Ce Manchester 2014 n’imitera donc pas le Chelsea 2012, qui avait soulevé le trophée malgré un championnat d’Angleterre achevé avec 25 longueurs de retard sur le champion, Manchester City. Relégués à sept points de la quatrième place en Premier League, les joueurs de David Moyes ont peu de chances de qualifier MU pour une 19e saison consécutive en Ligue des champions. Le successeur de Sir Alex Ferguson y survivra-t-il ? Pep Guardiola, lui, n’a pas ce genre de soucis. L’ancien coach du Barça peut toujours ambitionner de réaliser le même triplé que Jupp Heynckes, son prédécesseur sur le banc munichois. Déjà champion d’Allemagne et qualifié pour les demi-finales de la Coupe, son Bayern sera au rendez-vous du dernier carré de la C1 dans deux semaines. Avec un statut de favori qui n’est pas prêt de lui échapper.

A lire aussi :

>> L'Atlético fait tomber le Barça

>> Coupet s'enflamme pour l'Atlético

>> L'actu de la Ligue des champions

La rédaction