RMC Sport

Le PSG s'est plaint de l'arbitrage auprès de l'UEFA apres Barça-PSG

Deniz Aytekin

Deniz Aytekin - AFP

Une semaine après la claque reçue au Camp Nou, le PSG ne digère toujours pas l’arbitrage de Deniz Aytekin, qui a pris plusieurs décisions importantes en faveur du Barça lors du huitième de finale retour de Ligue des champions (6-1).

Le PSG n’est pas près d’oublier le visage de Deniz Aytekin. Si l’arbitre du match face au Barça, mercredi dernier en Ligue des champions (6-1), n’est pas le seul responsable de l’élimination parisienne, il y a tout de même contribué par ses nombreuses décisions en faveur des Catalans. Une prestation bancale que Paris n’a toujours pas digérée.

Apres avoir appelé le président de l’UEFA, Aleksander Ceferin le soir du 6-1 contre le Barça, le président parisien Nasser Al Khelaifi a envoyé lundi matin un courrier de cinq pages à l’UEFA. Le boss du PSG explique dans ce courrier que "le club ne se cache pas derrière l’arbitrage pour expliquer cette défaite mais que les décisions de l’arbitre ont grandement influencé l’issue du match."

>> PSG : "Beaucoup de personnes ne veulent pas de moi ici", reconnait Kluivert

Pas de sanctions réclamées

Ajouté a ce courrier, le PSG a envoyé une vidéo de 8 minutes réalisée par des spécialistes et des anciens arbitres. Cette vidéo présente 15 faits de match douteux. Notamment:

- Une main de Javier Mascherano dans la surface sur un centre de Julian Draxler.

- La faute grossière de Gerard Piqué sur Edinson Cavani qui aurait pu lui valoir un deuxième carton jaune.

- L’intervention de l’arbitre de surface pour signaler un penalty après la glissade de Thomas Meunier dans les pieds de Neymar.

- Le tacle par derrière de ce même Neymar sur Marquinhos, sanctionné d’un simple jaune.

- La première tentative de Luis Suarez pour obtenir un penalty imaginaire.

L’objectif de cette lettre est simple: défendre la position du Paris Saint Germain. Le président Al Khelaifi exprime ses regrets et le manque de clairvoyance de l’arbitre. Le club de la capitale espère que dans le futur aucun club ne subira les conséquences de plusieurs erreurs d’arbitrage dans le même match. 

C'est aussi une manière pour le PSG de se faire respecter par l’UEFA et montrer que le club ne veut pas se laisser faire après cette élimination. "Vous imaginez si cela avait touché le Barça ou le Bayern Munich. Cela aurait créé une polémique incroyable et l’UEFA aurait communiqué. C’est triste", résume une source proche de l’état-major parisien.

>> Lorient-PSG : Aurier ne sera pas sanctionné

AJ et MBo