RMC Sport

Les anciens croient en l’OL

Aujourd'hui sous le maillot du Pana, l'ancien Lyonnais, Sidney Govou, estime que l'OL peut contrarier les Madrilènes

Aujourd'hui sous le maillot du Pana, l'ancien Lyonnais, Sidney Govou, estime que l'OL peut contrarier les Madrilènes - -

Sidney Govou et Jean-Alain Boumsong livrent leurs impressions à la veille de Lyon-Real Madrid ce mardi (20h45) en huitième de finale aller de la Ligue des champions. Les deux anciens joueurs de l’OL, aujourd’hui au Panathinaïkos, estiment que les Gones peuvent se qualifier. A condition de réaliser un nouvel exploit.

Il ne raterait ce match pour rien au monde. Mardi soir, Sidney Govou sera devant sa télévision pour suivre Lyon-Real Madrid. « Je n’ai pas d’écharpe de Lyon mais je vais être à fond derrière eux, glisse le milieu offensif du Panathinaïkos. Pour moi, c’est du 50-50. Même si sur le papier le Real est plus fort, je pense que Lyon a largement les moyens de rivaliser avec cette équipe. » L’ancien ailier de l’OL en sait quelque chose. En six confrontations face aux Merengue, il n’a jamais perdu. Lyon non plus. Une statistique de prestige sur laquelle les hommes de Claude Puel vont tenter de s’appuyer pour négocier au mieux ce huitième de finale aller de Ligue des Champions.

« L’aspect psychologique joue en faveur des Lyonnais, assure Govou. A l’approche du match, ils seront peut-être moins impressionnés. Même si les deux équipes ont énormément changé, ils doivent se dire qu’ils peuvent rivaliser puisque d’autres l’ont fait avant eux. Maintenant, il faut le démontrer sur le terrain. » Face au deuxième de Liga, l’affaire s’annonce compliquée. Mais Lyon a montré que le rêve était permis l’an passé à ce même stade de la compétition. Après avoir dominé la bande à Cristiano Ronaldo à Gerland (1-0) grâce à une frappe lunaire de Jean II Makoun, les Gones avaient arraché le nul (1-1) à Bernabeu grâce à Miralem Pjanic. Un exploit à méditer, même si, cette saison, les hommes de José Mourinho paraissent plus solides.

Boumsong : « Un match charnière »

« C’est une équipe bien plus complète que l’année dernière, juge Jean-Alain Boumsong, également au Pana depuis l’été dernier. Le Real est moins déséquilibré. Ils font mieux le lien entre les phases offensives et défensives. Ils ont plus de joueurs talentueux et ils ont beaucoup progressé collectivement. » Autant dire que Lyon va devoir être très costaud pour faire honneur à son statut de bête noire du Real. Mais les anciens y croient. « Lyon est encore là, souffle Govou. Les mecs ont connu quelques périodes difficiles. Mais ils ont réussi à en sortir. Je leur souhaite de continuer comme ça et pourquoi pas de faire un exploit. »

Un exploit qui pourrait leur donner des ailes pour la fin de saison. « S’il y a une qualification, les Lyonnais seront tellement boosté qu’ils pourraient terminer champions de France, estime Boumsong. Mais dans le cas contraire, s’il y a une correction, ça peut laisser des traces. C’est un match charnière. » Un match que tous, anciens comme nouveaux, attendent avec impatience.

Alexandre Jaquin avec Edward Jay