RMC Sport

Ligue des champions (barrages) : la qualification monégasque, Lemar-Silva, Jemerson le sauveur... les tops et les flops de Monaco-Villarreal

Fabinho et les Monégasques

Fabinho et les Monégasques - AFP

L’AS Monaco a battu Villarreal en match retour de barrages de la Ligue des champions ce mardi grâce à un penalty de Fabinho (1-0). Tout n’a pas été parfait, mais les Monégasques méritent leur qualification en C1 après leur victoire en Espagne à l’aller (2-1). La France aura trois clubs lors de la phase de poules.

LES TOPS

Monaco se qualifie

L’essentiel est là : Monaco se sort des barrages et jouera la Ligue des champions. Ce match retour contre Villarreal n’aura pas été très enthousiasmant mais le club du Rocher a obtenu ce qu’il voulait après sa victoire à l’aller en Espagne (2-1). Personne, a priori, n’a souffert physiquement à Louis II, et la France comptera trois représentants en phase finale de la coupe aux grandes oreilles (avec Paris et Lyon), une première depuis la saison 2012-2013 (Montpellier, Paris et Lille).

Lemar-Silva, ça peut faire des étincelles

En première période, en soutien de Valère Germain, les milieux monégasques ont étalé des qualités certaines qui pourraient donner lieu à de belles actions cette année. Thomas Lemar et Bernardo Silva ont notamment pu s’illustrer. L’ancien Caennais a gêné les défenseurs et aurait ouvert le score si Sergio Asenjo avait eu moins de réussite. Le Portugais, lui, a été très remuant et a réussi plusieurs fois à s’infiltrer dans la surface adverse. Dommage qu’ils se soient éteint en seconde période, à l’image de leur équipe.

A lire aussi >>> Ligue des champions : l'éclair Silva, le retour de Pato... lse tops et les flops de Villarreal-Monaco

Subasic et Jemerson sauvent la maison

Après 40 minutes de chômage technique, Danijel Subasic s’est montré décisif sur la première occasion du sous-marin jaune. Et quelle occasion ! Profitant d’une perte de balle de Fabinho, Santos s’est échappé dans le dos de Kamil Glik pour se présenter en duel. Le portier monégasque a réussi à freiner le cuir, puis Jemerson s’est jeté pour éloigner le danger avant que l’attaquant ne puisse pousser le ballon au fond des filets.

LES FLOPS

Un penalty oublié, un injustement accordé

Villarreal aurait dû obtenir un penalty à la 43e. Sur un centre de Mateo Musacchio, Andrea Raggi s’est jeté et a détourné le ballon de la main. Malgré les protestations espagnoles, M. Jonas Eriksson est resté de marbre. En revanche, l’arbitre suédois a accordé un penalty à Monaco en fin de rencontre pour une faute de main de… Musacchio sur un centre de Djibril Sidibé. Sauf que le défenseur argentin a dévié le cuir de l’omoplate. Pas de quoi faire trembler Fabinho au moment de transformer (90e+1).

Une seconde période soporifique

Sans doute confortés par leur succès acquis à l’aller au Madrigal et par leur relative sérénité défensive, les Rouge et Blanc n’ont pas cherché à faire le jeu en seconde période comme ils l’avaient fait durant le premier acte. Laissant le ballon à Villarreal, les hommes de Leonardo Jardim se sont contentés de laisser filer le chronomètre. Le spectacle s’en est ressenti.

Manque de réussite

Une fois encore, la différence réalisée au match aller laissait aux Monégasques une marge appréciable. Mais il faudra régler la mire pour les prochaines sorties. Valère Germain et ses coéquipiers ont souvent réussi de beaux mouvements pendant les 45 premières minutes mais ils n’ont pas trouvé l’ouverture. Quelques frappes méritaient un peu plus d’application. Mais à l’arrivée, ça fait tout de même victoire et qualification pour une ASM qui pourra bientôt compter sur Radamel Falcao.

A lire aussi >>> Falcao veut "rester à Monaco"

N.B