RMC Sport

Ligue des champions : l’éclair Bernardo Silva, le retour de Pato, Benjamin Mendy…les tops et les flops de Villarreal-Monaco

Bernardo Silva

Bernardo Silva - AFP

Pas franchement convaincant, Monaco a quand même réussi à s’imposer sur le terrain de Villarreal (2-1), ce mercredi en barrage aller de la Ligue des champions, grâce notamment à un superbe but de Bernardo Silva. Un résultat à confirmer mardi prochain à Louis-II pour disputer la phase de poules.

LES TOPS

L’éclair de Bernardo Silva

Jusque-là, il avait rendu une copie quelconque, pour ne pas dire décevante. Mais à la 72e minute, Bernardo Silva est sorti de sa boîte. Et a fait parler son talent. Parti dans un rush depuis le côté gauche, le Portugais, qui avait déjà marqué contre Guingamp ce week-end en L1, a effacé plusieurs défenseurs avant de tromper Sergio Asenjo d’une frappe déviée par un défenseur (72e). Un but qui vaut très cher.

Pato, presque quatre ans après

La dernière fois qu’Alexandre Pato avait marqué en Coupe d’Europe, Montpellier était champion de France en titre. C’est vous dire si la disette sur la scène européenne a été longue pour le Brésilien (26 ans), dont le dernier but remontait au 21 novembre 2012, soit 1365 jours. L’ancien Milanais a retrouvé le chemin des filets en égalisant de la tête à la 34e minute. Le début de la renaissance pour l’ancien prodige de l’Internacional Porto Alegre ?

A lire aussi >> Le live de Villarreal-Monaco

LES FLOPS

Le manque d’initiatives monégasques

Contre une équipe décimée par les blessures offensivement (Soldado, Bakambu) et qui a changé d’entraîneur la semaine dernière, Monaco avait un coup en or à jouer. Dommage que les hommes de Leonardo Jardim ne l’aient pas joué à fond durant toute la durée du match, car la victoire aurait pu être bien plus large. Après l’ouverture du score précoce de Fabinho (3e sp), l’ASM a reculé et s’est contentée de gérer son avantage. Un manque d’ambitions qui aurait pu coûter cher puisque Pato a égalisé et que Villarreal a ensuite poussé et aurait mérité de prendre l’avantage. Heureusement, Bernardo Silva a eu un éclair de génie qui a finalement permis aux Monégasques de l’emporter. Pour éviter une mauvaise surprise, il faudra être un peu plus entreprenant mardi prochain.

A lire aussi >> Ligue 1 : du retard à l’allumage et un nul pour Monaco

Benjamin Mendy

On a connu l’ancien Marseillais bien plus tranchant. Dans son couloir gauche, il a beaucoup souffert face à la mobilité de Roberto Soriano. S’il n’a pas toujours fait les bons choix dans ses relances et n’a pas apporté grand-chose offensivement, il a aussi, chose plus rare, été souvent dominé athlétiquement. Cerise sur le gâteau, il a ensuite écopé de deux cartons jaunes dans la même minute, d’abord pour un tacle dangereux puis pour avoir poussé un adversaire (86e).