RMC Sport

Ligue des champions: catastrophique, le Real Madrid est en danger pour les 8es

Battu par le Shakhtar Donetsk ce mardi en Ligue des champions (2-0), le Real Madrid devra impérativement battre le Borussia Mönchengladbach mercredi prochain pour se qualifier pour les 8es de finale.

Le Real Madrid s'est mis dans un sacré pétrin... Alors qu'il avait la possibilité ce mardi soir de valider sa qualification pour les huitièmes de finale de la Ligue des champions en cas de victoire sur le terrain du Shakhtar Donetsk, le club espagnol a fait une très mauvaise opération en s'inclinant en Ukraine (2-0), sur un but de Dentinho à l'heure de jeu puis un autre de Solomon en fin de rencontre. Grâce à la victoire de l'Inter à Mönchengladbach (3-2), l'équipe de Zinedine Zidane a encore son destin en main. Le Real devra impérativement battre le club allemand mercredi prochain pour se qualifier.

>> Abonnez-vous à RMC Sport et profitez de la Ligue des champions

Varane et Mendy dans le dur

Affaibli par les absences à Kiev (Carvajal, Ramos, Hazard, Valverde...), le Real a bu le bouillon en seconde période, et a en partie été plombé par ses défenseurs français, Ferland Mendy et Raphaël Varane. Titularisé dans le couloir gauche, le premier a réalisé un match assez propre... jusqu'à l'ouverture du score du Shakhtar. Sur le contre ukrainien, le latéral a un peu manqué son interception et a malencontreusement remis le ballon dans la surface, offrant ainsi un caviar à Dentinho (1-0, 57e).

Quant à Varane, il est passé très proche de l'expulsion à la 14e pour une grosse obstruction sur Moraes (sorti sur blessure), et a ensuite été débordé par Taison (53e), qui s'est procuré la première grosse occasion adverse. Il n'a pas non plus été très réactif sur le premier but, mais s'est racheté par un précieux tacle devant Kovalenko. Avant d'intervenir une nouvelle fois trop tard face à Solomon sur le deuxième but (2-0, 83e).

De retour de blessure, Karim Benzema a lui livré une prestation correcte jusqu'à sa sortie à la 77e, et aurait pu se muer en passeur décisif dès le début de match, sur un poteau d'Asensio. Mais il n'a pas marqué. Et quand Benzema ne marque pas...

CC