RMC Sport

Ligue des champions : des chocs Atlético-Bayern et Man City-Real

Antoine Griezmann (Atlético)

Antoine Griezmann (Atlético) - AFP

Le tirage au sort des demi-finales de la Ligue des champions a livré son verdict ce vendredi à Nyon. Manchester City, tombeur du PSG, hérite du Real Madrid tandis que l’Atlético, bourreau du Barça, affrontera le Bayern Munich.

La revanche de 2014 entre le Real Madrid et l’Atlético aura-t-elle lieu ? Toujours est-il que le tirage au sort des demi-finales de la Ligue des champions rend un tel scénario possible. Ce vendredi à Nyon (Suisse), ce sont les mains de Dejan Stankovic qui ont révélé les affiches du dernier carré.

Manchester City, qui a éliminé le PSG en quart de finale (2-2 à l’aller, 1-0 au retour), se mesurera au Real Madrid en demi-finales. Le match aller aura lieu à l’Etihad Stadium, le retour à Santiago-Bernabeu. Même si les Citizens sont sur le papier l'adversaire le plus accessible, Zinedine Zidane ne se réjouit pas de ce tirage : « Ce sera un match très difficile, a confié le coach du Real. La seule chose positive, c’est que nous jouerons le retour à la maison. Mais ce sera un match compliqué. »

Guardiola : "Une très bonne expérience pour les joueurs"

L’autre affiche opposera l’Atlético de Madrid, tombeur du Barça, au Bayern Munich, avec un match aller à Calderon. « L’Atlético a su montrer sa force face à Barcelone. Nous devons maintenir un maximum de concentration », a tweeté Robert Lewandoswki, attaquant du club bavarois. « Ils n'ont jamais joué contre l'Atlético, ce sera une très bonne expérience pour eux », s'est réjouit Pep Guardiola.

Rendez-vous à Milan pour la finale 

Les matches aller auront lieu les 26 et 27 avril, les matches retour les 3 et 4 mai. La finale se jouera à Milan, le 28 mai. Et pourrait bien être de nouveau le théâtre d’un derby madrilène bouillant, avec cette fois Zinedine Zidane n°1 sur le banc d'un côté et Antoine Griezmann en principal atout de l'autre. En 2014, le Real Madrid avait eu besoin des prolongations pour venir à bout des Colchoneros (4-1 ap) et s’offrir sa fameuse decima.