RMC Sport

Ligue des champions : l’Europe craint le PSG

Raphael Varane et Carlo Ancelotti

Raphael Varane et Carlo Ancelotti - Crédits photo : nom de l'auteur / SOURCE

Aux yeux de ses adversaires, le PSG est une équipe à éviter ce vendredi lors du tirage au sort des quarts de finale de la Ligue des champions. Du Bayern Munich à Chelsea, en passant par le Real Madrid, tout le monde se méfie de la bande à Zlatan.

C’est devenu un nom qu’il vaut mieux éviter. Intouchable sur la scène française, le PSG fait désormais trembler une bonne partie de l’Europe. Portés par un Zlatan Ibrahimovic au sommet de son art, les champions de France s’avancent comme un prétendant sérieux à la Ligue des champions. Autant dire que personne ne souhaite tomber sur eux lors du tirage au sort des quarts de finale, qui aura lieu ce vendredi (12h) à Nyon, au siège de l’UEFA.

« Il n’y a pas de peur, mais beaucoup de respect, résume Dante, le défenseur brésilien du Bayern Munich. Quand on regarde leur équipe, on peut dire qu’il y a beaucoup de grands joueurs là-bas. Quand on voit un Thiago Silva derrière, un Ibrahimovic devant, on n’a pas grand-chose à dire. C’est vraiment une grosse équipe, il y a un très bon entraîneur, donc si on retrouve Paris en quarts de finale, ça va être très difficile. Il va falloir faire un très gros match. » Une méfiance partagée par Eden Hazard. « C’est une grosse équipe, ils mangent tout le monde en Ligue 1, observe le milieu offensif de Chelsea. En Ligue des champions, c’est la même chose. Je pense que les vrais tests vont vraiment commencer pour eux. On verra ce qu’ils vont faire… »

Varane : « Ils sont dangereux »

Tout le gratin européen attend de voir ça, un an après l’exploit manqué face au Barça. Mais à distance, si possible. Ou au dernier moment. « J’espère jouer la finale face au Paris Saint-Germain, confie Carlo Ancelotti, l’ancien coach du PSG, désormais à la tête du Real Madrid. C’est une équipe très dangereuse. Je pense que pour le PSG comme pour le Real, ce serait mieux de s’affronter en finale. »

Mais au cas où le destin décidait d’accélérer les choses, les Merengue, qui ont dominé Paris à deux reprises en amical en 2012 et 2013 (1-0), se tiennent prêts. « Pour moi français, Paris, ce serait un peu spécial, sourit Raphael Varane. C’est une bonne équipe. Ils sont en quart de finale de la Ligue des champions et c’est une équipe qui tourne bien. Oui, ils sont dangereux. Après, il y a d’autres équipes qui sont dangereuses. » Mais il n’y a pas d’autre Zlatan…

A lire aussi :

>> EN IMAGES : les adversaires du PSG à la loupe

>> Blanc : « Ça me ferait plaisir de retrouver Old Trafford »

>> EN IMAGES - Primes : Nadal et Bartoli plus forts que le PSG

Alexandre Jaquin avec RMC Sport