RMC Sport

Ligue des champions: l'OL prudent mais satisfait de son "bon groupe"

Le défenseur belge Jason Denayer et son entraîneur Sylvinho ont réagi au tirage au sort de la phase de poules de la Ligue des champions, qui a placé l'OL dans le groupe G avec le Zenith, Benfica et Leizpig. Un tirage jugé "abordable" par le président Jean-Michel Aulas.

Avec le Zenit Saint-Pétersbourg, le SL Benfica et le RB Leipzig, l'Olympique Lyonnais a hérité d'un groupe G homogène et abordable, jeudi lors du tirage au sort de la phase de poules de la Ligue des champions 2019-2020. De quoi satisfaire le capitaine Jason Denayer. "On tombe dans un bon groupe pour nous. (...) C'est un meilleur groupe que ce que l'on aurait pu avoir", a admis le défenseur belge en conférence de presse.

>> Revivez le tirage au sort de la phase de groupes

En prenant soin de ne pas sous-estimer les trois autres adversaires, qu'il qualifie de "très bonnes équipes", Jason Denayer estime que l'OL a les moyens de se qualifier pour les huitièmes de finale: "On espère sortir du groupe et aller le plus loin possible. Donc quand c’est comme ça, on voit la chose positivement du fait que l’on a plus de chances de sortir du groupe".

Aulas prévient: "Il faut quelque fois se méfier"

Dans cette même conférence de presse, à deux jours de la réception de Bordeaux au Groupama Stadium pour le compte de la quatrième journée de Ligue 1, Sylvinho a pris soin de tempérer l'enthousiasme ambiant: "Nous sommes dans un bon groupe, difficile, avec des équipes qui méritent d'être là et qui jouent bien au football. (...) Il faut profiter de cette compétition. Il y aura quand même des matches difficiles, compliqués. L'objectif est de nous qualifier, peu importe le groupe dans lequel nous sommes".

L'entraîneur brésilien a cependant insisté sur la nécessité d'aborder la compétition avec passion: "La Ligue des champions est une compétition fabuleuse. Il faudra du travail, de l'envie, de la joie. Il n'y a pas plus ou moins de pression. Il faut embarquer tout le monde dans cette aventure, le club, le public, les joueurs".

Même son de cloche du côté du président Jean-Michel Aulas, qui s'est présenté au micro de RMC Sport pour commenter le tirage au sort: "Il faut quelque fois se méfier, car les tirages qui apparaissent plus aisés deviennent parfois complexes. Ceci étant, c'est un tirage qui apparaît tout à fait abordable. Maintenant, c'est sur le terrain que ça se joue".

>> Abonnez-vous aux offres RMC Sport pour suivre en exclusivité la Ligue des champions

JA avec EJ