RMC Sport

Ligue des champions: la stat qui condamne quasiment la Juve avant le match retour

Higuain

Higuain - AFP

Balayée 3-0 en quart de finale aller de la Ligue des champions par le Real, la Juve devra l'emporter par au moins trois buts d'écart lors du match retour à Madrid. Mais les Madrilènes n'ont encore jamais perdu sur une telle marge sur la scène européenne.

Si l'histoire récente (et surtout la fameuse "remontada" du Barça face au PSG) a prouvé qu'il était parfaitement possible de passer un tour de Ligue des champions après avoir pris une taule à l'aller, la qualification de la Juventus Turin semble tout de même sacrément compromise. Balayée 3-0 par le Real Madrid en quart de finale aller mardi soir, la Vieille Dame devra l'emporter par au moins trois buts d'écart au retour à Santiago-Bernabéu, le 11 avril prochain, pour rejoindre le dernier carré.

Exploit obligatoire pour la Juve

Problème, le Real Madrid n'a encore jamais perdu par trois buts d'écart à domicile dans son histoire européenne. Les plus lourdes défaites enregistrées par les Merengue n'ont jamais dépassé les deux buts d'écart. Il y a notamment eu ce 3-1 subi face au Spartak Moscou en 1991 en demi-finale retour de la Coupe des clubs champions et ce revers 4-2 face au Bayern Munich en 2000 en phase de groupes de la C1.

A lire aussi >> Zidane compare sa volée de Glasgow avec le retourné de Ronaldo

Dans son histoire en Coupes d'Europe, le Real s'est également incliné à cinq reprises sur le score de 2-0 dans son antre de Santiago-Bernabéu: face à l'Inter Milan en 1967 (quarts de C1), Odense en 1994 (huitièmes de C3), l'Ajax en 1995 (phase de groupes de C1), la Juve en 2008 (phase de groupes de C1) et contre Barça en 2011 (demi-finales de C1). Pour se qualifier pour les demi-finales, Buffon et les siens sont donc condamnés à l'exploit.

VIDEO - Varane : "Je n'ai plus de mot pour parler de Cristiano Ronaldo"

RR