RMC Sport

Ligue des champions: le Barça en 8es avec un doublé de Braithwaite et un but de Griezmann

Sans forcer son talent, le Barça a facilement dominé le Dynamo Kiev (4-0), qui a vite semblé résigné après les deux premiers buts de Martin Braithwaite en Ligue des champions. Le Barça est qualifié pour les huitièmes de finale de la compétition.

.Le Barça est qualifié pour les huitièmes de finale de la Ligue des champions. Le club catalan avait besoin d’un point seulement en Ukraine, sur la pelouse du Dynamo Kiev, pour s’assurer de passer les phases de poules dès la quatrième journée de la compétition.

Mission accomplie, avec cette large victoire (4-0) obtenue à l’issue d’un match sans éclat, en termes d’intensité et d’occasion nette, voire soporifique par séquences en première période. Le Barça, avec une équipe remaniée, en l’absence de Lionel Messi et Gerard Piqué, et avec Antoine Griezmann sur le banc, s’est réveillé en seconde période, après avoir pris le large au tableau d’affichage.

Avant cela, aucune des deux équipes n’a donné le sentiment de vouloir se faire violence dans un premier acte que le Barça a certes dominé, mais sans mettre hors de position une équipe ukrainienne qui se sera procuré les meilleures situations en première période.

Idéalement placé au niveau du point de penalty, dans l’axe de la surface barcelonaise, Buyalsky s’est retrouvé avec la balle de but au bout du pied, mais son coéquipier Verbic a dévié le centre venu de la droite, lui ôtant toute possibilité de frapper (34e). Un quart d’heure plus tôt, Verbic avait déjà gêné un partenaire, empêchant Zabarnyi de frapper du gauche dans la même zone du terrain (20e).

Griezmann ouvre son compteur en C1

La physionomie du match n’a pas complètement changé en seconde période, le Barça a concédé des occasions, dont une très nette, qui aurait dû permettre à Kiev de marquer au moins un but, si le pauvre Buyalsky n’avait pas encore été oublié par un partenaire (65e).

En revanche, les joueurs de Ronald Koeman ont eu la bonne idée d’ajouter un soupçon de conviction et d’efficacité à une préparation un peu tiède pour ouvrir le score sur leur première occasion franche de la partie.

Habitué à déborder et à se projeter vers l’avant, à centrer, le latéral américain Sergino Dest s’est retrouvé à la conclusion d’un beau mouvement catalan, sur lequel Martin Braithwaite a senti que son coéquipier arrivait lancé dans son dos (52e). 

Le Norvégien n'a pas tardé à doubler la mise sur corner (52e), inscrivant du pied droit son premier but en Ligue des champions, pour sa première titularisation dans la compétition. L’ancien joueur du Téfécé a même inscrit un doublé (70e) en se faisant justice lui-même sur penalty après avoir été bousculé dans le dos par Popov.

Entré en jeu à la place de Coutinho, le Français Griezmann a profité d'une fin de match plus énergique face à des Ukrainiens résignés pour inscrire son troisième but de la saison (90e+2), le premier en Ligue des champions, d'un bel enchaînement contrôle du pied droit, frappe du pied gauche, qu'il a fêté par une petite danse.

C'est sur cette note réjouissante que le Barça a scellé le score et sa qualification. La première place du groupe pourrait se jouer au Camp Nou le 8 décembre, contre la Juventus Turin, victorieuse au forceps (2-1) des Hongrois de Ferencvaros.

QM