RMC Sport

Ligue des champions: "Le PSG et l'OL ne seront à jamais que les seconds", tacle Malleville

A l'heure où le PSG et l'OL vont disputer les demi-finales de la Ligue des champions, René Malleville assure qu'il s'en désintéresse complètement. Le mythique supporter de l'OM, interrogé sur BFMTV, en en profite même pour un glisser un petit tacle à ses deux rivaux.

René Malleville a soutenu l'OM toute sa vie. Et il ne va pas changer maintenant. Ses encouragements vont uniquement à son club de coeur. Sans compassion pour ses adversaires, à l'image de beaucoup de supporters. Autant dire que la tournure que prend la Ligue des champions cet été n'a pas de quoi l'enchanter. Pour la première fois de l'histoire, deux clubs français sont pourtant en demi-finale. Mais il s'agit du PSG et de l'OL, les deux principaux rivaux des Marseillais. 

Paris va affronter Leipzig, ce mardi à Lisbonne (21h, en exclusivité sur RMC Sport 1), avant que Lyon ne se frotte au Bayern Munich, ce mercredi, toujours dans la capitale portugaise (21h, sur RMC Sport 1). Interrogé sur BFMTV, Malleville a été très clair: il n'allumera pas sa télé pour suivre ces rencontres franco-allemandes sans filet. "Moi je suis pro-OM, alors le Paris Saint-Germain, même pas je vais regarder. Je m'en carre! Et Lyon contre le Bayern, c'est pareil. Je m'en fous pas mal, voilà". 

>> Abonnez-vous aux offres RMC Sport pour voir PSG-Leipzig et OL-Bayern Munich

La tête de Boli en 1993

Malgré son désintérêt pour le sort de ses ennemis, le fan de 72 ans prend quand même le temps de leur glisser un petit tacle au passgage. "Quoi qu'il arrive, s'il y en a un des deux qui gagne la Ligue des champions, ils ne seront à jamais que les seconds!" Une référence au sacre de l'OM en 1993. Cette année-là, les partenaires de Didier Deschamps étaient montés sur le toit de l'Europe en battant l'AC Milan en finale, grâce à une tête de Basile Boli (1-0). Il s'agit de la seule victoire française en C1 jusqu'à maintenant. 

AJ