RMC Sport

Ligue des champions: le PSG s’offre un choc bouillant contre le Bayern et un groupe à sa portée

Neymar

Neymar - AFP

Le PSG connaît désormais ses adversaires pour la phase de poules de la Ligue des champions après le tirage au sort effectué ce jeudi par Francesco Totti et Andrei Shevchenko. Les Parisiens ont hérité du Bayern Munich pour une affiche très alléchante. Et deux confrontations plus abordables face à Anderlecht et au Celtic Glasgow.

Bayern Munich, le gros morceau

C’est une affiche XXL qui se dessine. Deux matchs de gala pour le PSG face à un géant du football européen. Le Bayern Munich, et ses cinq titres en Ligue des champions (1974, 1975, 1976, 2001, 2013), constitue l’un des morceaux les plus copieux de la compétition. Même si l’ogre bavarois ne s’est pas beaucoup renforcé cet été, hormis l’arrivée de Corentin Tolisso en provenance de Lyon, elle a gardé ses fondations intactes. Et c’est déjà énorme. Face aux champions d’Allemagne, Neymar et sa bande auront l’occasion de se mesurer d’entrée à une top team. Avec le retour au Parc des Princes de Kingsley Coman et Carlo Ancelotti. Et certainement la première place du groupe en jeu.

>> Le ballon de la Ligue des champions a été dévoilé (et il est très beau)

Anderlecht, la bonne pioche

Le chapeau 3 abritait quelques gros clients comme Liverpool, Tottenham et l’AS Rome. Mais Francesco Totti et Andrei Shevchenko ont eu la main légère avec Paris. Les joueurs de la capitale ont hérité d’Anderlecht. Et sans faire offense au club belge, c’est un tirage largement à la portée du PSG. L’ancienne formation de Youri Tielemans ne semble pas armée pour résister aux troupes d’Unai Emery. Attention tout de même à l’excès de confiance face à un club habitué à jouer la C1 presque tous les ans.

Celtic Glasgow, le superbe déplacement

C’est le tirage dont rêvaient certains supporters du PSG. Et ils l’ont obtenu. En rencontrant le Celtic Glasgow, les plus fidèles d’entre eux vont pouvoir découvrir l’incroyable ferveur de Celtic Park. Un déplacement qui s’annonce bouillant pour les partenaires de Thiago Silva, qui croiseront peut-être sur leur route Moussa Dembélé, un ancien du centre de formation. Mais au-delà du spectacle en tribunes, l’opposition apparait déséquilibrée sur le terrain. Sauf catastrophe, Paris est largement au-dessus.

>> Ligue des champions: Monaco soulagé avec un groupe ouvert

VIDEO: "S'il était resté à Rennes, Dembélé n'aurait pas fait la saison qu'il a fait à Dortmund"

https://twitter.com/AlexJaquin Alexandre Jaquin Rédacteur