RMC Sport

Ligue des champions : les cinq exemples à ne pas suivre pour Monaco

Sonny Anderson lors de Maribor-Lyon, en 1999

Sonny Anderson lors de Maribor-Lyon, en 1999 - AFP

Après sa victoire à l’aller (2-1), l’AS Monaco doit valider sa qualification pour la phase de poules de la Ligue des champions ce mercredi lors de la réception de Villarreal (20h45). Mais plusieurs clubs français se sont déjà fait piéger à ce stade la compétition. Voici cinq exemples à ne pas suivre pour les hommes de Leonardo Jardim.

Metz-Helsinki (1998)

Vice-champion de France derrière Lens, Metz pense pouvoir se qualifier sereinement pour la Ligue des champions lorsque le sort leur réserve le HJK Helsinki comme adversaire en barrages. Pourtant, les hommes de Joël Muller s’inclinent 1-0 à l’aller, sur la pelouse des amateurs finlandais. Facile à remonter au retour ? Pas du tout, puisque Lionel Letizi, Frédéric Meyrieu (buteur sur penalty), Louis Saha et leurs coéquipiers sont tenus en échec au retour (1-1).

A lire aussi >> Ligue des champions : pourquoi c’est plus qu’un match pour Monaco

Lyon-Maribor (1999)

Un an après Metz, c’est au tour de Lyon de passer à la trappe. Le club de Jean-Michel Aulas, pas encore champion de France mais déjà très ambitieux avec son duo d’attaque Vairelles-Anderson, chute face aux Slovènes de Maribor, qui s’imposent à l’aller (1-0) puis au retour (2-0). L’humiliation totale.

A lire aussi >> Mercato : Drogba, Balotelli, Quaresma... les infos de ce mardi matin

Monaco-Bétis Séville (2005)

Monaco sait ce que ça fait de se faire sortir en barrages. En 2005, l’équipe de Didier Deschamps se fait sortir par le Bétis Séville, qui gagne chez lui (1-0) puis tient le match nul à Louis II (2-2). Il faut dire que l’ASM n’a plus grand-chose à voir avec celle qui avait atteint la finale de la Ligue des champions un peu plus d’un an avant, puisque les Morientes, Giuly et Rothen ont cédé leur place à Kapo, Sorlin et Maoulida.

A lire aussi >> Le come-back de Giuly et Givet à Monaco !

Lyon-Real Sociedad (2013)

Quatorze ans après Maribor, Lyon connaît un deuxième échec en barrages de la C1. Cette fois l’adversaire est un peu plus huppé puisqu’il s’agit de la Real Sociedad. Mais le résultat est sans appel. A l’aller, Lyon s’incline 2-0 à Gerland. Une rencontre marquée par un but extraordinaire d’Antoine Griezmann, sur un ciseau. Au retour, le score est le même avec un doublé de Carlos Vela.

Monaco-Valence (2015)

Quart de finaliste de l’édition précédente, Monaco n’arrive même pas à atteindre la phase de poules en 2015-2016. Complètement dépassés à Mestalla (1-3), les hommes de Leonardo Jardim encaissent un but de Negredo dès la 4e minute au retour. Ils finiront par s’imposer 2-1, mais la qualification leur échappe. Dix ans après le Bétis, un autre club espagnol obtient la peau de l’ASM. Attention à Villarreal ce mercredi soir !