RMC Sport

Ligue des champions: Monaco sombre contre Porto et se complique déjà la tâche

Monaco s'est incliné lourdement au stade Louis-II contre le FC Porto ce mardi soir (0-3). Une défaite qui inquiète alors que l'ASM compte désormais cinq points de retard sur le premier du groupe G de la Ligue des champions.

Demi-finalistes la saison passée, les joueurs de l'AS Monaco débutent mal leur campagne de Ligue des champions 2017-2018. Surpris à domicile par un FC Porto réaliste, le club de la Principauté s'est incliné après une prestation décevante au stade Louis-II ce mardi soir (0-3).

Une défaite synonyme de dernière place après deux journées dans le groupe G. L'attaquant camerounais Vincent Aboubakar qui a inscrit un doublé (31e et 69e) avant que le Mexicain Layun n'ajoute un dernier but en fin de match (89e). Les Monégasques pointent déjà à cinq points de Besiktas, le leader du groupe.

A lire aussi >> VIDEO. Monaco-Porto: le doublé d'Aboubakar qui fait mal aux Monégasques

Porto opportuniste mais Monaco laborieux

Si les Monégasques se sont procurés plusieurs occasions, avec notamment Radamel Falcao qui a touché la barre, les joueurs de l'ASM ont buté sur un bloc du FC Porto très compact. Bien organisés et emmenés par de bons Marega et Brahimi, les hommes de Sergio Conceição ont su profiter d'une défense monégasque trop attentiste pour espérer mieux ce mardi soir. Ils l'emportent finalement sur un score qui va rappeler aux supporters monégasques de mauvais souvenirs de 2004, lorsque le FC Porto de Mourinho avait remporté la finale de Ligue des champions.

Aboubakar frappe deux fois

Parfois moqué pour sa maladresse, l'attaquant camerounais y est allé de son doublé ce mercredi soir. En se montrant d'abord opportuniste à bout portant puis en battant Diego Benaglio à la conclusion d'un contre. Prêté à Besiktas la saison dernière, Vincent Aboubakar se montre plutôt en forme depuis la reprise puisqu'il a inscrit huit buts en autant de rencontres, toutes compétitions confondues.

Jardim pas inspiré

Si Leonardo Jardim avait aligné un 4-4-2, après avoir opté pour un milieu renforcé contre Leipzig, les choix de l'entraîneur portugais ne se sont pas montrés payants. Préférés à Jovetic et Rony Lopes, Diakhaby et Ghezzal avaient ainsi été titularisés. L'ancien Lyonnais n'a réalisé que quelques éclairs et Adama Diakhaby a été trop tendre, manquant de justesse technique ou encore tentant de marquer grossièrement de la main. Quant à Stevan Jovetic, il n'est même pas entré, lui qui avait pourtant marqué au cours d'une belle prestation lors du dernier match de l'ASM, à Lille vendredi.

Réaction exigée

Cette défaite, conjuguée au triste nul obtenu sur la pelouse de Leipzig il y a deux semaines, laisse l'ASM à la dernière place du groupe G. Avec un seul point, les coéquipiers de Kamil Glik se retrouvent à égalité avec le RB Leipzig, 3e, à deux points du 2e Porto mais surtout à cinq longueurs du leader Besiktas. Un retard qui rend déjà compliqué d'envisager la première place du groupe. Le club de la Principauté n'aura pas le droit à l'erreur lors de la prochaine journée de Ligue des champions à l'occasion de laquelle les Monégasques recevront justement Besiktas.