RMC Sport

Ligue des champions: Monaco trébuche à domicile contre le Chakhtior

Dans son stade de Louis-II, l'AS Monaco s'est incliné contre le Chakhtior Donetsk (0-1), malgré une nette domination, en match aller des barrages de la Ligue des champions, ce mardi.

Mauvaise opération de l'AS Monaco dans l'optique d'une qualification pour la Ligue des champions. Les Monégasques se sont inclinés à domicile, dans le match aller des barrages contre le Chakhtior Donetsk (0-1), ce mardi. Dominateurs mais inefficaces, ils ont payé très cher leur mauvaise entame de match. Il faudra aller chercher une victoire en Ukraine, dans une semaine, pour obtenir une qualification pour la phase de groupes.

Les Monégasques ont été surpris par l’activité et l’agressivité d’entrée des Ukrainiens. Pressant très fort, récupérant le ballon haut, ils ont appliqué à merveille les principes chers à leur entraineur italien Roberto De Zerbi. La sanction ne s’est pas faite attendre: à l’issue d’un joli mouvement collectif, Pedrinho, sur un fil, est parvenu à se glisser entre les deux défenseurs centraux adverses pour conclure son superbe raid solitaire par l’ouverture du score (0-1, 19e).

Ben Yedder a buté sur Trubin

Jusque-là sous l’eau et privé de ballons, l’ASM a paru piqué au vif par ce but et a ensuite dominé les débats, tandis que le Chakhtior a un peu levé le pied. Parvenant à faire la différence sur les ailes, ils ont alors beaucoup tiré au but (sept fois en première période), s’offrant deux grosses occasions par l’intermédiaire de son capitaine Wissam Ben Yedder (25e, 34e), sans réussite.

Le retour des vestiaires a été du même acabit pour les hommes de Niko Kovac, qui ont continué à pousser, prenant le dessus physiquement face à des Ukrainiens moins inspirés, mais de manière stérile. Bien servi par Jean Lucas, entré à la mi-temps, Ben Yedder a une nouvelle fois eu sa chance sur un tir croisé mais a buté sur un impeccable Anatoliy Trubin (57e).

Le poteau pour Boadu

Après une période de creux de vingt minutes, l'ASM a mis un nouveau coup de collier en fin de match pour aller chercher l'égalisation, touchant notamment le poteau sur une frappe de Myron Boadu (82e). Les offensives se sont ensuite multipliées jusqu'au coup de sifflet final, mais sans que les joueurs du Rocher ne parviennent à se départir de l'inefficacité qui les caractérisent depuis le début de la saison.

C'est un nouveau faux pas pour Monaco, déjà à la peine en Ligue 1, avec un point pris sur les deux premières journées et une défaite à Lorient (1-0). Mauvaise nouvelle, qui plus est: avec le changement de règles cette saison, les éventuels buts à l'extérieur en Ukraine ne compteront pas double en cas d'égalité à l'issue de la confrontation, comme c'était le cas auparavant. Mais au vu de la dynamique de la soirée, tous les espoirs restent permis pour le retour au Stade Metalist, mercredi prochain.

Deux autres rencontres de Ligue des champions avaient lieu mardi soir. Les Autrichiens du Red Bull Salzbourg se sont imposés 2-1 face aux Danois de Brondby. La grande surprise est venue de Moldavie, où le Sheriff Tiraspol a surclassé les Croates du Dinamo Zagreb sur le score de 3-0.

Corentin Parbaud Journaliste RMC Sport