RMC Sport

Equipe de France: Ben Yedder raconte le jour où le TFC a voulu l’envoyer en National

A 30 ans, Wissam Ben Yedder s’apprête à vivre avec l'Euro son premier grand tournoi avec l’équipe de France. S’il n’aura probablement que peu de temps de jeu, le Monégasque savoure et revient sur son parcours atypique, qui aurait même pu l’amener en National.

Wissam Ben Yedder n’est pas dans les premiers choix offensifs de Didier Deschamps, loin de là. Mais qu’importe. Le Monégasque de 30 ans savoure sa sélection. Contre la Bulgarie mardi (3-0), il s’est illustré par une passe décisive délivrée à Olivier Giroud (90e). Surtout, l’ancien Toulousain (13 sélections, 2 buts) n’oublie pas d’où il vient et se pose en modèle de résilience. Recruté à 20 ans par Toulouse alors qu’il jouait en CFA, il a été appelé en équipe de France pour la première fois à 27 ans et brille par son parcours atypique. "Je suis quelqu’un qui ne renonce jamais, je suis même un peu têtu", reconnait-il jeudi auprès du Parisien.

"J’avais dribblé tous les joueurs..."

"Je n’ai pas l’habitude de me laisser faire quand ça ne passe pas. À Toulouse, je me souviens encore de la phrase du coach qui m’avait dit qu’il voulait me prêter en National à Luzenac. À l’entraînement suivant, j’avais dribblé tous les joueurs plus le gardien pour lui montrer que j’étais un joueur à part. Et, finalement, je suis resté. Même s’il y avait déjà une hiérarchie établie au sein du club, je ne l’acceptais pas. C’est dans mon ADN de ne jamais abandonner", a-t-il également raconté.

Au TFC entre 2010 et 2016, Wissam Ben Yedder avait ensuite pris la direction du FC Séville jusqu’en 2019, avant de faire son retour en Ligue 1, à Monaco. Sera-t-il encore Monégasque l’année prochaine? Pour l’instant, celui qui a terminé deuxième meilleur buteur de Ligue 1 cette saison botte en touche. "Je suis concentré sur la sélection", répond-il toujours dans les colonnes du Parisien, à quelques jours du début de l’Euro, son premier grand tournoi avec les Bleus.

LL