RMC Sport

Ligue des champions. PSG: la grosse lacune tactique de Manchester United

Le PSG affrontera Manchester United en huitièmes de finale de la Ligue des champions (12 février et 6 mars en exclusivité sur RMC Sport). Un adversaire prestigieux mais qui connaît une saison délicate. Notamment à cause d’un problème bien précis sur le rectangle vert.

Le PSG connaît son adversaire pour les huitièmes de finale de la Ligue des champions. Pour son septième huitième de finale consécutif dans la compétition, et après deux échecs à ce stade, le club de la capitale défiera Manchester United (aller à Old Trafford le 12 février – retour au Parc des Princes le 6 mars). Des matches à suivre en exclusivité sur RMC Sport.

>> Pour suivre la Ligue des champions sur RMC Sport, c'est par ici!

Le Paris Saint-Germain qui s’est frotté ces dernières saisons à Chelsea, au Barça et au Real Madrid est encore gâté en termes de paillettes. Toutefois, les Parisiens en voudront probablement moins à Laura Georges et Luis Garcia qu’à leurs prédécesseurs en tant que tireurs au sort.

Sur la scène européenne, les Red Devils n’ont guère étincelé pour composter leur billet en huitièmes. En Premier League, les hommes de José Mourinho, se contentent d’une triste sixième place, à huit unités du cinquième, Arsenal, et à pas moins de 19 longueurs du leader, Liverpool.

Une défense centrale limitée

Et au-delà des nombreuses tensions qui animent le vestiaire et notamment la relation particulièrement houleuse entre José Mourinho et Paul Pogba, les Mancuniens affichent certaines lacunes sur le pré. Une tout particulièrement.

Il s’agit de leur construction défaillante. Le Special One l’avoue lui-même, "dans certaines positions ses joueurs n’ont pas la qualité technique pour construire depuis l’arrière".

Une construction laborieuse

Dans le viseur, les défenseurs centraux Victor Lindelof et Chris Smalling. Pas les plus habiles balle au pied, les deux hommes ne s’occupent que rarement de la première relance vers l’avant.

C’est ainsi aux latéraux ou aux milieux axiaux, comme Paul Pogba, de redescendre pour les épauler. De nombreux joueurs étant mobilisés dans cette phase initiale, les solutions se retrouvent limitées pour progresser.

Généralement, ce sont donc les couloirs qui sont privilégiés pour faire avancer le cuir. Des couloirs dans lesquels les adversaires peuvent se positionner sereinement pour contrarier les plans des Mancuniens. Un léger souci qui n'échappera certainement pas aux radars de Thomas Tuchel.

Jérémy Bilinski