RMC Sport

Ligue des champions: PSG-Man City, le choc des ambitieux

-

- - AFP

Le PSG a hérité de Manchester City en quarts de finale de la Ligue des champions les 6 et 12 avril prochain. Un adversaire jouable pour les Parisiens qui auront toutefois le handicap de disputer le match retour à l’Etihad Stadium. En tout cas, ce duel opposera deux écuries au projet similaire, aux moyens colossaux et aux dents longues…

Le PSG se frottera donc à Manchester City en quarts de finale de la Ligue des champions. Si les Parisiens ont évité le Barça et le Bayern Munich, ils n’auront pas la tâche facile face aux Citizens, surtout que les partenaires de Zlatan Ibrahimovic devront aller chercher leur billet pour les demies à l’Etihad Stadium au match retour (aller le 6 avril, retour le 12). Une enceinte où les Anglais se sont inclinés trois fois en championnat et une fois en C1 cette saison. Actuel quatrième de Premier League, le club entraîné par Manuel Pellegrini et bientôt par Pep Guardiola a écarté le Dynamo Kiev au tour précédent, en 8e de finale.

Une C2 au palmarès des deux

A la différence des saisons précédentes, le PSG -qui reste sur trois quarts de finale de rang- n’a pas de complexe à avoir face aux Citizens. « Nous sommes excités par cette affiche, s’enflamme Jean-Claude Blanc, le directeur général parisien. Il y a des grands joueurs, Agüero, Touré… Il faudra juger avec l’état de forme des équipes. Nous on va se préparer le mieux possible on va essayer d’arriver plus loin. » Nasser Al-Khelaïfi voit plus loin : « Nous sommes très ambitieux dans cette compétition, avance le président du PSG. Nous sommes prêts pour ces deux matchs. A ce stade des quarts de finale, il n’y a que de très bonnes équipes. Nous respectons énormément Manchester City. J’ai toute confiance en nos joueurs pour réaliser une nouvelle grande performance européenne. Je suis convaincu que notre équipe va rester sur l’élan de sa qualification contre Chelsea. Nous ferons tout pour offrir à nos supporters le rêve de ramener le club dans le dernier carré de la Ligue des Champions pour la première fois depuis 1995. »

Coïncidence, le club capitale partage avec son futur adversaire un passé européen sans commune mesure avec celui du FC Barcelone ou de Chelsea, ses deux derniers tombeurs à ce stade de la compétition. Et comme Paris, Manchester City compte un seul trophée européen à son palmarès, à savoir la feue-Coupe des Coupes remportée en 1970 pour le club british et 1996 pour le PSG.

Le PSG face à son miroir

Autre parallèle, les joueurs de Laurent Blanc auront face à eux une équipe qui atteint les quarts pour la première fois de son histoire. Une trajectoire qui n’est pas sans rappeler celle du PSG. A l’instar du projet qatari à Paris, City a l’ambition de devenir un grand d’Europe depuis l’arrivée d’un autre richissime propriétaire venu du Golfe, le cheikh Mansour bin Zayed Al-Nahyan, membre de la famille royale d'Abou Dhabi, qui a déjà investi plus de 500 millions d’euros dans le club mancunien. Sur les réseaux sociaux sociaux, on a d’ailleurs rapidement rebaptisé ce quart de finale de « Petrolico » voire de « Derby arabe ».

Une chose est sûre, le vainqueur de cette double confrontation aura réalisé une nette progression dans la mise en œuvre de son projet et sa conquête progressive des sommets.

Les autres quarts de finale :

Wolfsburg-Real Madrid
Bayern Munich-Benfica
Barcelone-Atlético Madrid