RMC Sport

Ligue des Champions: une Juve décimée pour réaliser l’exploit

Mario Mandzukic

Mario Mandzukic - AFP

Tenue en échec à domicile au match aller (2-2), la Juventus devra obligatoirement marquer, ce mercredi sur le terrain du Bayern Munich lors du 8e de finale retour de la Ligue des Champions. Problème, Massimiliano Allegri doit composer avec des absents de marque.

La Juventus Turin a évité le pire il y a trois semaines en arrachant le match nul face au Bayern Munich (2-2) après avoir été mené 2-0. Mais la tâche des Turinois, vice-champions d’Europe en titre, reste très compliquée pour rejoindre les quarts de finale de la Ligue des Champions. Les coéquipiers de Paul Pogba devront obligatoirement marquer sur le terrain de l’Allianz Arena, ce mercredi (20h45). Mais Massimiliano Allegri ne pourra pas compter sur son arme principale, Paolo Dybala, blessé au mollet droit et forfait pour ce déplacement capital. Comme une mauvaise nouvelle ne vient jamais seule, Claudio Marchisio et Giorgio Chiellini, pièces maitresses du milieu et de la défense, ont également dû renoncer.

« C’est dommage d’avoir ces problèmes de blessures, convient Allegri. Mais nous ne pouvons prendre aucun risque avec les gars puisqu’il y a d’autres matches très importants en Serie A et en Coupe d’Italie. » Face à cette hécatombe, Allegri est confronté à un autre problème concernant l’état de forme de Mario Mandzukic. Incertain, le Croate, qui se fait une joie à l’idée de retrouver la pelouse de son ancien club, figure bien dans le groupe mais sa participation à la rencontre ne sera décidée que mercredi. « C’est un joueur extraordinaire, souligne Allegri. Il s’est bien entrainé mais nous ne savons pas s’il peut débuter d’entrée. Il nous manque deux joueurs mais ce n’est pas un drame. Bien sûr que c’est triste mais un drame représente autre chose dans la vie. »

Allegri : « Nous devrons jouer le match parfait »

Malgré tous ces pépins, Allegri positive et donne la recette à son équipe, au pied du mur. « Disputer un match comme ça contre l’une des meilleurs équipes d’Europe implique que nous devrons prendre le risque de marquer des buts, rappelle le technicien italien. Nous devons gagner ou faire match nul 3-3. Nous devrons jouer le match parfait. Si nous ne sommes pas capables de le faire, ce sera très difficile. » Un discours qui ne varie pas dans la bouche de Gianluigi Buffon, emblématique capitaine de la Vieille Dame. « Il faudra mieux que nous jouions mieux qu’au match aller, lance l’international italien. J’espère qu’on sera capable de le faire. C’est un signe important pour montrer que nous avons atteint une autre étape dans notre progression. Nous devrons composer avec les blessures et être très prudents. »